La prise de parole face à un public connecté : Discours et outils

Bonjour Agent M


Managers et commerciaux sont amenés à prendre la parole face à leurs équipes, des partenaires, des clients. Tout comme les demandeurs d'emploi devant les intermédiaires de l'emploi et les chargés de recrutement.

Lors de cet événement pour présenter, détailler ou démontrer, leur objectif est de mettre en mouvement l'interlocuteur.

Nous avons eu la mode du Pitch elevator ou comment se présenter en 2 minutes pour captiver et convaincre les autres et nous avons aussi un intemporel avec le modèle Hermann que les consultants en Communication & Management connaissent sous l’acronyme HBDI.



Cette image représente les 4 familles de population que nous rencontrons et qui composent vos publics, vos auditoires.

Il y a ceux qui sont intéressés par :
- En jaune : Le but du but qui peut se traduire par Pour Quoi
- En rouge : Le qui, ceux qui privilégient la relation, l'harmonie (les plus experts d'entre vous reconnaitront là le modèle F -Feeling- du MBTI)

- En vert : Le Comment avec ceux qui recherchent avant tout le comment faire, comment mettre en place

- En Bleu : Le quoi quel service sera impacté ou quels seront les sujets abordés ?


Ainsi, une présentation dont l'objectif est de mettre en mouvement l'auditoire prendra en considération ces 4 dimensions afin que tous et donc chacun se sentent concernés.



Avec le développement des outils technologiques, votre public est aussi de plus en plus connecté. De fait, comme il le fait quand il fait ses courses en comparant en temps réel votre solution avec d'autres ou en effectuant du fact checking, soit de valider via Internet la véracité de vos propos. Une autre variante du fact checking pratique répandue notamment chez les étudiants est : "mais Google dit que...'
Au travers de ces exemples, vous constatez que le savoir est déjà partagé et accessible mais rassurez-vous vous détenez encore (parfois) les clefs de compréhension ou de lecture pour votre public.

La question pour le présentateur devient



Comment utiliser au mieux cette connexion quasi permanente pour en tirer des bénéfices ?

Vous vous souvenez de la sempiternelle séquence :

Vos questions / Mon œuvre
en fin de présentation ?

A ce moment-là, chacun est plus préoccupé à aller chercher son enfant à l'école, se dépêcher pour être bien placé au cocktail qui suit ou aller vapoter.
Résultat A, à ou a ?
Peu de questions notamment quand la présentation a duré 1 heure et que la question porte sur une séquence des premières minutes.

Comme pour l'apprentissage où pour maintenir le niveau d'attention et de motivation, il faut des évaluations régulières, pour une bonne présentation, il faut une interactivité régulière pour permettre à chacun de suivre, de comprendre ou de faire part de sa présence. le cas échéant votre présentation ne doit pas excéder 15 minutes temps d'attention moyen pour un professionnel, moindre s'il n'est pas à un poste sédentaire, je pense surtout aux VRP et les professionnels du terrain.