Bonjour et bienvenue

Affichage des articles dont le libellé est Diversité. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Diversité. Afficher tous les articles

2017 > Le gouvernement, l'emploi et moi et moi et moi ?



De 2012 
Louis Gallois remet le pacte pour la compétitivité et l'industrie française 
au 1er ministre Jean-Marc Ayrault 
sous la présidence de François Hollande :

BFM
A 2017 avec le billet du jour de Nicole Ferroni 
France Inter.



A l'Emploi :

Radio Sputnik
Youtube


A l'entrepreneuriat ?


Digital Labour



Au chômage?

Le travail, c'est fini ! Reportage choc 2016


Et moi et moi et moi


Bonne année 2017 
à vous, à vous, à vous, ...

#loiElkhomri De l'eau de la vie à la lettre au père.

A l'origine, le commencement  n'est pas le commandement
Agent M Niveau 8


Comme vous le savez le digital innerve et modifie tous les secteurs professionnels comme il modifie également l'état de vos connaissances. Par le jeu des interactions, des confrontations de points de vue, votre connaissance ne fait que s'accroître, vous quittez peu à peu l'ancien monde, celui du binarisme pour entrer pleinement, parfois avec violence ou doute dans l'ère de la complexité.

Longtemps, la connaissance a été pensée et vécue comme figée tel le marbre alors que pour les plus avancés d'entre vous, vous avez déjà intégré que la connaissance est dynamique tant par son ontologie que par sa phénoménologie. 



Si les incertitudes et l'émergence des improbables peuvent vous déstabiliser, repensez à votre formation au centre Code 7H99 sur l'interculturalité

1 - L’œil du débutant
2 - Accepter de ne pas tout comprendre la première fois
3 - Ne pas juger - Ne pas se comparer aux autres
4 - Accepter de remettre  en question ses croyances, ses évidences
5 - Oser Dire, Faire, Être et Devenir

Ce qui vous permet de construire ensemble les ponts à mettre en œuvre et non les murs à construire. Ils se fissureront toujours. rien n'arrête une goutte d'eau.


"Il n'y pas une méthode unique pour étudier les choses"
Aristote

Nous savons que certains d'entre vous ont le sentiment de perdre pied face à la croissance de la digitalisation dont la destruction créatrice (Schumpeter) se fait plus ressentir par sa destruction que par ses créations.
De 2008 à ce jour, près de 1.5 millions de chômeurs sont venus grossir la catégorie A du chômage et Facebook aux 1.5 milliard de membres ne nécessite que très peu d'employés. Ce qui signifie que si vous vous appuyéz sur Schumpeter, la création n'aura pas lieu dans la sphère de l'emploi.
Nous ne comptons plus l'accroissement de personnes vivants sous le seuil de pauvreté tant il est une gifle ou un coup de poing aux discours des politiciens actuels.

Et, si nous devions réduire le mouvement  #nuitdebout aux fidèles des Lordon, Ruffin et consors, alors vous seriez déjà condamnés mais ce n'est pas le cas, loin de là.
L'étonnante vitalité des opposants à la loi travail, où chacun avec sa motivation particulière qu'il soit chômeur, salarié ou dirigeant d'une TPE ou PME se rejoint sur ce même objectif : faire tomber cette loi et non l'amender.
 
Nous n'entrons pas dans l'ère des paradoxes, nous la quittons à une vitesse plus grande que vous ne pouvez l'imaginer par le jeu des interactions. Longtemps vos professeurs vous ont habitué à raisonner en terme de Pinacle et de Pilori. Nous-mêmes, nous avons recours à cette technique créative pour vous permettre de mieux aborder les lignes de force et de faiblesse de vos stratégies et plan d'actions.

Dans cette lettre à son père, Kafka révèle le paradoxe de la pédagogie et la pédagogie du paradoxe.

Le format audio suivant est une lecture de cette œuvre, prélude à un futur livre de Kafka  La métamorphose.





Autrement exprimé. Une anecdote zen décrit parfaitement la situation.
Le maître dit au disciple :

- "Tu vois ce bâton que je tiens ? Si tu dis que c'est un bâton, je te frappe. Si tu dis que ce n'est pas un bâton, je te frappe. Si tu ne dis rien, je te frappe".


La solution existe, elle est dans ce blog, il s'agit d'une force à mettre en marche pour que la solution émerge.
Comment allez-vous la trouver et sortir de ce paradoxe ?


Et si vous décidiez d'étudier son cas ? N°1 et N°125

Qualité et Pertinence en recrutement : Je ne discrimine pas donc je recrute bien ?


Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver ici.
Vous vous interrogez sur la qualité de votre recrutement ?

 

Voici de quoi éclairer vos zones aveugles et vous permettre de mieux recruter aujourd'hui et demain.

Avec un taux de chômage si élevé, les entreprises ont l'embarras du choix pour recruter.
Cela signifie qu'elles sont renforcées dans la logique du moindre effort comme tout à chacun. Pour les entreprises, le recrutement d'aujourd'hui est réalisé le plus souvent sous le prisme des discriminations, ce qui pourrait se traduire par :  

Je ne discrimine pas donc je recrute bien ?


Or, discriminer signifie : distinguer, établir une différence entre des personnes. Et le recrutement consiste bien à distinguer un candidat d'un autre...pour ensuite "performer" sur le poste tant convoité

J'entends déjà les plus rapides d'entre vous me signifier qu'il ne faut pas confondre les critères discriminants illégaux et légaux.

La diversité des modes opératoires de recrutement conserve quelques éléments invariants comme la passation d'épreuves de sélection que ce soit lors de recrutements par CV + entretiens + tests, par job dating, ou par la méthode des habiletés, etc... 


L'objectif du recruteur est de permettre à tous les candidats de pouvoir exprimer leur degré réel de maîtrise et de performance de leurs compétences lors des sélections afin que le hasard ou les relations du candidat ne viennent pas interférer dans le résultat attendu.

Toutefois pour rappel, qui n'a pas été étonné de la condition du Bac +2 pour être caissier de supermarché. Une discrimination certes légale le diplôme  mais qui interroge sur son rôle d'exclusion et la pertinence de ce critère.

Par ailleurs, l'objectif du recruteur est également d’agréger un nouvel individu à une équipe, de réaliser une addition de compétences à un ensemble ayant déjà des règles de fonctionnement implicites et explicites.

Or, selon la théorie des systèmes et le fait que « le tout est plus que la somme des parties », « il existe des qualités émergentes, c'est-à-dire qui naissent de l'organisation d'un tout, et qui peuvent rétroagir sur les parties ».Mais aussi « le tout est également moins que la somme des parties car les parties peuvent avoir des qualités qui sont inhibées par l'organisation de l'ensemble ».

La recherche d'équité

Face aux discriminations sur les origines ethniques des candidats, le CV anonyme a été une réponse.
Face aux discriminations sur l'apparence physique, les entretiens en aveugle ont été une réponse.
Face aux discriminations sur l'origine sociale des candidats, la composition des recruteurs a-t-elle était revue ?

Face aux croyances des recruteurs, ces derniers ont-ils leur mot à dire sur les systèmes d'évaluation internes qui sont parfois dans l'illégalité comme la presse et certains avocats le relevaient dernièrement avec l'évaluation par ranking. et qui pourtant sont utilisés dans l'évaluation de candidats en externe.



Le recrutement, cette affaire complexe de sélection interroge donc notamment sur la légitimité de la sélection qui contrairement au sport pour désigner un vainqueur, l’interprétation des recruteurs questionne.

«Si tout est épreuve, que chacune est quotidienne, que l’identification des épreuves qui comptent le plus n’est pas faite ou change tous les jours, que les critères de jugement sont multiples, variables et parfois non formalisés,on ne voit pas très bien ce qui peut encore permettre de dire que les sélections sont justes et que les jugements en termes d’accès au travail, de qualité des contrats offerts ou de rémunération sont fonction du mérite relatif des personnes»  
Boltanski, Chiapello,1999,p.409

La recherche de proximité : Sous-traiter au réseau une partie de la sélection
Marché dit caché des offres d'emploi et cooptation
Les candidatures qui proviennent du réseau bénéficient d’un avis favorable qui vont leur permettre d’échapper à certaines investigations ou de bénéficier de procédures allégées. Cela ne signifie pas que les candidats échappent à toute forme d’évaluation. Ils sont sélectionnés en amont du recrutement : le jugement est en partie sous-traité au réseau. Or, que devient la légitimité de la sélection dans ce mode opératoire ?


Quel est le degré de flexibilité des candidats ?
Disponibilité horaire, disponibilité immédiate et le lieu d’habitation des postulants impactent directement le recrutement ou non des candidats aux métiers bassement qualifiés manutentionnaire, agent de gardiennage ou d'entretien alors que pour un PDG, ces questions ne sont pas discriminantes. l'un des PDG d'Adecco résidait à plus de 300km de son lieu de travail quotidien. Il prenait le TGV

Les traits de caractère du candidat sont-ils compatibles avec le poste ?
La croyance actuelle est que certaines formations comportementales donneraient naissance à  des traits de caractère. Cette confusion entre les qualités communicationnelles du candidat et sa personnalité laisse une belle croissance aux entreprises de recrutement par personnalité, la psychiatrisation des compétences est la tendance actuelle :


Au travers de ces quelques exemples, la question de la légitimité est de plus en plus complexe sans compter la nouvelle tendance avec le recrutement sur critères cognitifs .

Ce que révèle la diversité des critères pris en compte, c’est bien la pluralité des registres sur lesquels se définit la compétence. Les conventions de compétences varient non seulement avec les niveaux d’emploi, mais aussi avec les secteurs d’activités et les types d’entreprises.

Entre des critères de recrutement illégaux ou très aléatoires dans la mise en place de la sélection, des méthodes d'évaluation qui échappent autant aux candidats qu'aux recruteurs eux-mêmes, la multiplicité des critères participants au jugement du recruteur sur la qualité du candidat retenu conjuguée à la multiplicité des méthodes et techniques de recrutement font que d'un point de vue macro, les discriminations peuvent sembler régresser alors que localement ce n'est pas le cas.

Admettre qu'il est plus complexe pour un senior, un handicapé ou un jeune de valoriser son potentiel ou son expérience sous le format d'un CV permet de privilégier les entretiens de recrutement toujours aussi inutiles dixit un panel de chercheurs d'origines disciplinaires diverses.




Les recherches universitaires permettent à ce jour et jusqu'à preuve d'une nouvelle recherche la science n'est pas du marbre mais une pâte à modeler de savoir que les embauches sont le fruit de nouvelles relations professionnelles dans moins de 50% des cas et uniquement pour des candidats et métiers très particuliers. 
Les employeurs font appel aux outils du recrutement quand leurs équipes internes n'ont pas su identifier une personne compétente de leur entourage et pour les métiers à très bas salaires et sans qualification, la cooptation ne se fait pas sur une base de savoir-faire identifiés mais juste par la circulation de l'information dans l'environnement proche des salariés.

Ce que l'on sait sur les déterminants et la réalité des l'embauches
  • 1/3 candidat a trouvé un emploi sans intégrer un processus de recrutement
  • Être en poste permet d'avoir un autre d'emploi
  • Connaître un pair dans l'entreprise augmente l'accès à l'information et donc à l'emploi
  • Les entreprises privilégient les candidats ayant d'abord la compétence de savoir-être recruté avant la maîtrise des pratiques professionnelles indispensables à la tenue du poste. 
  • Ceux qui connaissent le moins de période de chômage, sont ceux qui acceptent de se soumettre plus facilement aux différentes injonctions paradoxales des entreprises, seront ceux qui retrouveront plus rapidement un emploi notamment sur un marché de l'emploi où le rapport de force est clairement en défaveur des candidats. Le candidat idéal ? > Moins cher, plus productif, sans revendication, sisisi des études l'ont démontré. Il obtient toujours un job.
  • Les profils "juniors" sont d'abord évalués sur leur savoir-faire et les "séniors" sur leurs qualités
  • La proximité sociale entre le candidat et le recruteur est déterminante pour l'obtention d'un emploi il faut d'abord être du sérail avant de plaire et de convaincre
  • Les candidats arrivés à l'étape de l'entretien de recrutement se conformant le plus aux représentations sociales des recruteurs sur leur appartenance sociale vraie ou supposée seront privilégiés
  • Les canaux informels permettent un accès à l'entretien mais ne concernent que majoritairement les métiers les moins qualifiés et les plus qualifiés pas pour les middle job des middle class même s'ils reposent sur des dynamiques et des systèmes de recommandations différents personnelles / professionnelles  / image et valorisation sociale
  • Le profilage du candidat à recruter dépend des moyens internes de l’intermédiaire de l'emploi et non des spécificités requises pour se maintenir et développer le poste visé.
  • Les intermédiaires de l'emploi privés avec leurs études sur les parcours de recrutement normalisent le marché de l'emploi et renforcent les croyances des employeurs
  • Les profils "clones" sont privilégiés par les intermédiaires de l'emploi privés pour augmenter leur chiffre d'affaires, les profils atypiques ne servant qu'à valoriser les profils "clones" quand l'intermédiaire soumet plusieurs candidatures
  • Le succès des intermédiaires de l'emploi ne repose pas sur le professionnalisme de leurs méthodes de recrutement mais sur la caution qu'ils apportent à l'entreprise et les garanties fournies en cas d'échec
  • Les intermédiaires de l'emploi opérant par "matching" processus des sites de rencontres, vous les sentez les Tinder et Adopte un emploi ? tendent à faire diminuer la capillarité des informations et donc la diversité des candidats, soit les réussites d'une embauche réussie à terme pour la performance de l'entreprise. l'entre-soi, ce poison si patient
  • Le réseau des salariés non cadres sera d'autant plus performant pour trouver de nouveaux candidats que les employés auront été recrutés par des méthodes de recrutement dites "scientifiques" renforçant leur sentiment d'appartenance à l'entreprise et leur valorisation. Ils ont été choisi sur des critères dits "objectifs". Ils sont les élus.

Le jeu de l'orange vitamine l'interculturel

En entrée ou en dessert ?

Vous allez animer un atelier sur les discriminations, la diversité ou l'interculturalité ?
ou
Vous venez d'animer un atelier de formation sur les questions de la construction des stéréotypes, des préjugés et des post-jugés.

Pour commencer ou conclure cette séquence d'apprentissage


Le jeu de l'orange 

Prenez autant d'oranges que vous avez de participants. 

En cercle plus convivial, vous placez votre panier d'oranges au milieu.

Généralement, les participants sont quelque peu étonnés. Puis, vous saisissez une orange et la présentez :


"Je vous présente Manuella, elle arrive tout droit d'Espagne. Après un long voyage, elle est quelque peu fatiguée mais elle tenait vraiment à vous dire bonjour avant d'aller se reposer. Elle tient à vous dire que vous pouvez comptez sur elle en cas de fatigue mais ne la pressez pas trop fort, elle aime les contacts tout en douceur.".

Vous reposez délicatement l'orange dans le panier avec les autres.
 
A ce moment là, les participants se disent que c'est la fin de journée et que le formateur est  surement fatigué.
Ensuite, vous demandez à un participant de se saisir d'une orange, de raconter son histoire et de la reposer et ainsi de suite....


Là, les participants n'ont plus aucun doute, tous se disent qu'il est temps que le formateur parte en vacances.

Puis, vous reprenez Manuella dans la main et invitez chaque participant à faire de même avec son orange.

La compréhension devient implicite, les participants comprennent et vous remercie, in fine, de ce jeu pédagogique vitaminé

Votre Bonus : Les 7 mystères d'une formation

#1 Les conditions de réussite de l'expertise d'adaptation ?

L'expertise d'adaptation est la capacité à appliquer des connaissances et des compétences acquises de manière signifian...