Affichage des articles dont le libellé est européenne 2019. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est européenne 2019. Afficher tous les articles

19 avr. 2019

De l'apprentissage à la signature du contrat de travail.



Des statistiques aux actions ?

Quand nous nous basons sur des statistiques pour déterminer des actions de remédiations afin d'améliorer le couplage Formation-Emploi, il faut s'assurer que la Data sera significative et non anecdotique.

Avec les statistiques de consultation du blog Code 7H99, les articles les plus consultés sont :

  1. Les 5 grandes théories de l'apprentissage
  2. Le salaire en intérim
  3. Les primes en intérim
  4. La marge brute et l'intérim
  5. L'accident du travail en intérim
  6. L'impact des contrôleurs du Pôle Emploi
  7. L'indemnité de fin de mission
  8. Des Tests managériaux
  9. La signature du contrat de travail
Nous pourrions en déduire, à première analyse, qu'il s'agit des 9 centres de préoccupation chez un individu lambda. Nous manqueraient-ils des élèments ? Toute la question est là.


Nous pourrions consulter en complément les analyses et méta-analyses des chercheurs afin de développer l'angle de vue pour obtenir une vision plus globale du pont entre l'éducation et la formation avec l'emploi et son avenir.

Or, quand un pont s'effondre, le cas du Pont de Tahoma, ce n'est pas la résonance entre un élément extérieur au pont le vent avec un des élèments de construction du pont mais  Voir notre article sur les systèmes prédictifs.

Et, si le système développe ses propres propriétés, elles ne sont pas nécessairement celles de l'individu, ce qui peut conduire à des résistances, des conflits, des refus temporaires ou permanents ou une amélioration significative pour l'individu.

L'éducation et l'apprentissage questionnent tant par la modalité des solutions que par leur idéologie qui peuvent être sous-jacentes. Les méthodes éducatives Les 5 grandes théories de l'apprendre ont évolué en plusieurs siècles comme les modalités d'apprentissage et du travail. Certaines s'interconnectent et permettent alors une transition, d'autres non. Ce point d'équilibre du système sera alors modifié entre le poids de ceux qui réussissent et ceux qui échouent.

Quels seront alors les critères de réussite et d'échec à prendre en considération afin d'améliorer la situation professionnelle d'un des individus en échec ?

Prenons l'exemple d'un professionnel en réussite qui va avoir un accident de la vie et voir ainsi tout son environnement modifié ainsi que sa propre perception de ce même système puisque n'étant plus le même, son regard, ses interactions ne seront plus jamais les mêmes.

Nous connaissons et nous avons vu l'évolution de ce genre de personnes. Des professionnels en réussite connaissant un accident les incapacitants à plus de 80% ou moins, quel avenir pour eux ?

D'après ce que l'on entend ici ou là, les corps intermédiaires seraient en charge d'y remédier afin d'apporter une réponse personnalisée mais sans concertation. Là est le hic.


L'exemple qui va suivre n'est pas inspiré d'un cas réel mais extrait d'un cas réel.

Un cuisinier excellent, faisant le travail de 3 personnes habituellement mais payé guère plus qu'un cuisinier Lambda. Il compense par quelques vols de nourriture, fait des extra en complément.

> Accident de la vie > Handicap à plus de 80% à l'issue

Il va y avoir tout le parcours médical où la connaissance et les relations de ce cuisinier permettront de déterminer l'établissement le plus apte à faire les soins et la rééducation.

Un groupe d'experts déterminera à l'issue son degré d'invalidité lui permettant ou non de retrouver un emploi.

Manque dans cette analyse, l'avis des familles qui sont sans connaissance médicale ni juridique et ne peuvent que s'en remettre à l'avis des experts. Quid quand la famille est à 500  Km de la victime et que la victime est accompagnée par un tiers dit de confiance avec nul contact avec la famille ?

Dans notre exemple, le tiers de confiance dans sa fonction support ne pouvait lui-même plus avoir de temps disponible pour sa propre vie.  Les aidants connaissent cette situation. Une difficulté pour tous.

Car, le déclaratif de l'accidenté ne correspond plus à son quotidien, à ses problématiques et impossibilités sans que ce dernier en ait conscience. Une difficulté supplémentaire.



Les études universitaires auprès des traumatisés crâniens sévères permettent de voir l'évolution à 5 ou 8 ans mais guère plus, ce type de recherches étant nouveau et nécessitant une interconnexion avec d'autres spécialistes où ce nouveau savoir doit être intégré dans leur base de connaissances et de pratiques.

Or, tant un ignorant ou considéré comme tel sera moqué et on lui imposera de croire tant un docteur expliquera avec son savoir certifié par diplôme Bac+8 que non, peut-être, et si vous lui dites que c'est lui l'ignorant, il répondra comment un niveau bac peut se permettre de critiquer un Bac+8.

Quel tropisme où le dialogue devient impossible alors même que ces deux parties ne visent qu'un meilleur avenir pour l'accidenté. La situation d'entre-aide se transforme en relation d'incompréhension, de mépris voir de refus avec un changement de médecin et non de famille !

Mais le médecin, lui, continuera à perpétuer son ignorance pour différentes raisons sans remise en cause. L'exemple du syndicat de médecins menaçant de ne plus faire d'IVG si les négociations n'avancent plus. La femme devenant otage d'une situation qui lui est extérieure, où elle n'a pas son mot à dire si ce n'est d'exprimer des craintes et l'impact potentiel sur sa propre vie à ce moment-là.

Dans notre exemple, le cuisinier est en CDI, il bénéficie de toutes les protections sociales, quid s'il était intérimaire ou au Rsa ?

De la reconnaissance de l'accident aux solutions déployées, l'avenir n'est plus le même, la prise en charge est différente, les difficultés s'accumulent en dépit du droit et du "bon sens".

Dans ce cadre, la signature du contrat de travail devient impossible. Que devient la personne handicapée ? Que devient l'aidant initial ?




31 mars 2019

Le progressisme de Macron aux Européennes ? Yes, la baraka est dead




Le grand débat national aura donc servi à ça ! Trouver le verbatim pour la campagne électorale des européennes afin de cliver en espérant que les divisions permettront à la présidence Macron de l'emporter.



En embuscade au macronisme, il y a le Rassemblement National et Les Républicains. Nous éliminons la gauche qui s'est tellement divisée avec les Hamon et Glucksman, qu'elle servira de décor. En même temps si la droite a été la plus bête du monde, la gauche française est devenue la plus raciste du monde par sa sacralisation des minorités.

La France en est là !
Terrible constat, terribles prédictions à venir dirait l'un de nos membres, un Grand Maître des Assassins connu sur twitter avec In #Odin, web trust. Demandez à la DGSE, il les a mis en échec et mat.


Le progressisme de Macron expliqué par un militant LaRem de bonne famille. Regardez la vidéo, c'est édifiant.

Le progressisme est aussi le titre du livre de l'ex barbouze de Macron, le sieur Ismaël Emélien connu du grand public pour avoir réalisé une vidéo montage afin de disculper Alexandre Benalla avec la complicité de Sibeth N'Diaye, la nouvelle porte-parole du gouvernement qui s'était illustrée avec sa phrase "J'assume parfaitement de mentir" pour protéger la présidence Macron.

Nous n'allons pas faire un exposé sur l'arnaque du progressisme selon la présidence Macron mais un rappel pédagogique sur la notion de Progrès. Une demande des Gilets Jaunes qui sont soutenus par la majorité des français malgré l'instrumentalisation faîte sur les violences des manifestations. Rappelons juste que Castaner et Belloubet, les ministres de l'intérieur et de la justice ont écrit et dit sur Facebook et Public Sénat avoir laissé délibérément les casseurs Black Blocks agir afin de les suivre et les démanteler dans un futur indéterminé. Les derniers Black Blocks arrêtés étaient des enfants de haut-fonctionnaires, des étudiants d'ENS, bref que des individus de la haute bourgeoisie et non des pauvres.

Qu'est-ce que le progrès en 2019 ?

Depuis la première caisse enregistreuse aux derniers algorithmes, le monde du travail s'est d'abord industrialisé et aujourd'hui il se numérise. Simplement après avoir énoncé cette évidence, il convient alors de s'interroger sur la notion de progrès et de ses subtilités.
Il ne s'agit pas de se déclarer technophile ou technophobe, ce binarisme est peut-être l'apanage de nos outils informatiques du quotidien, il est d'une extrême pauvreté pour n'importe quel cerveau humain. Comme le soulignait déjà Flaubert "Comparaison n'est pas raison" ou autrement exprimé pourquoi comparer l'art Pariétal avec l'art Numérique ?

Il ne s'agit pas de déterminer quel art mérite ou non une majuscule, mais d'admettre que chacun véhicule une idée du progrès, la question devient alors : prédire qu'est-ce que le progrès commence par définir le but de l'Histoire.
Des outils crées par la main de l'homme à ceux conçus par les machines puis les algorithmes et les robots, le progrès s'est révélé très utile pour développer la productivité d'Henri Ford et l'étude du 20e siècle nous montre à quel point les notions de progrès scientifiques et techniques se sont répandues dans la société quand les notions de progrès humains et d'amélioration de la condition de vie semblent être devenues des éléments de décor et non un but de l'Histoire de l'Homme comme c'était le cas au siècle des Lumières.
Saviez-vous que l'objectif de Frederick Taylor était avant tout de mettre un terme aux conflits permanents entre des patrons excédés par l'oisiveté potentielle des salariés et ces fameux salariés qui exigeaient un meilleur salaire pour se montrer plus engagés dans leurs tâches et la réussite de l'entreprise ?
C'est ainsi qu'est née l'organisation scientifique du travail (OST) avec les corollaires de segmentation des tâches jusqu'à en faire des automatismes avant le remplacement par des automates. Or, il ne faut pas oublier qu'à la même époque les sciences sont organisées en silo, en champs disciplinaires, nulle inter ou transdisciplinarité, les logiques sont mécanistes (Causes, conséquences, corrélations), la complexité et la transdisciplinarité n'arrivant qu'à la fin du 20e siècle comme le big data.
Or, s'il est incontestable que le taylorisme jusqu'au toyotisme et maintenant l'uberisme ont permis une augmentation de la productivité et des profits, il est tout autant incontestable que des ouvriers d'hier aux cadres d'aujourd'hui, les algorithmes et robots dépossèdent ces mêmes salariés de leur travail, de leur professionnalité et inventivité.
L'un des effets de la mondialisation est la concurrence accrue rendue possible par une certaine généralisation des savoirs. Les entreprises de chaque pays sont mises en concurrence et encore plus avec le numérique où la distance maximale est d'un seul clic. Chaque entreprise est le plus souvent équipée d'ordinateurs, analysent ses données ce qui induit aussi que chaque manager, chaque salarié ne décide plus, ne choisit plus en fonction de la meilleure solution mais de la solution la plus facilement justifiable par les données.
Idéal si ces fameuses données visibles ne faisaient pas tant abstraction du travail invisible (décrit par Christophe Dejours). Si je devais faire une comparaison, je choisirais celle de l'étude de l'univers où la matière noire est plus présente que la matière que nous savons étudier avec les outils d'aujourd'hui. 
L'une des spécificités de l'entreprise d'aujourd'hui réside dans sa capacité à avoir su matérialiser puis dématérialiser avec le numérique le travail mais cette capture et cette concrétisation par sa capitalisation ne constituent alors que notre héritage scientifique et technique.

Revenons à une de mes questions posées, qu'en est-il du progrès humain et de l'amélioration des conditions de vie ?
Quand les entreprises se dotent de directions du bonheur, de campagnes communicationnelles 'J'aime ma boite' et organisent régulièrement des salons professionnels : Bien-être et Entreprise, force est de constater également la prévalence de l'épuisement professionnel des salariés (Burn out), l'augmentation des suicides au travail ou au chômage et la déshumanisation croissante dans de plus en plus de secteurs.
Et ce à un tel niveau qu'il faille nommer une loi Dialogue Social dans l'entreprise tant les rapports contrairement à l'objectif initial de Taylor se sont tendus ces dernières années et qu'il faudra surement revenir légiférer pour repréciser l'importance de distinguer la personnalité des attendus professionnels et des compétences, les qualités de la personne de celles du professionnel en exercice, la sphère privée et intime de la sphère professionnelle et sociale.
Aucune étude n'existe pour affirmer que diminuer la protection des salariés permet une baisse du chômage, même l'OCDE et la banque mondiale conviennent de cela.

D'après vous, est-ce les normes qui permettent une meilleure inventivité dans la productivité ou la productivité doit-elle s'affranchir des normes salariales pour maximiser les profits des bénéficiaires de cette capitalisation?
Merci de votre intérêt


28 mars 2019

Européenne 2019 :Macron contre l'avis des français envoie la bigote Loiseau au Parlement Europeen

Comme nous l'avions annoncé, la présidence Macron a opté pour un virage islamo-gauchiste pour les élections européenne. Et nous maintenons la prédiction que le groupe LaRem ne dépassera pas les 15 % à cette élection.

La liste des postulants LaRem est un ensemble marketing censé attirer le chaland. Du vert, du rose, du jaune, presque toutes les couleurs politiques sans pour autant être un arc-en-ciel. Les limites de Macron et de son image trouble auprès des français.

Avec le passé des postulants retenus par Emmanuel Macron, tous les autres partis se lançant dans cette élection vont pouvoir se faire plaisir avec les déclarations d'amour à l'Islam et de haine au Catholicisme ou les signataires d'appels à boycotter Israël pour les postulants les plus critiques. Les rivaux de la Macronie vont pouvoir se faire plaisir.

Le drame de Macron va reposer sur deux dynamiques : la laïcité et Twitter. 

Le premier désaveu vient déjà des français qui sont majoritairement pour une France encore plus laïque, c'est-à-dire encore moins accommodante avec toutes les religions.

C'est le résultat du sondage de la Fondation Jean Jaurès :
  • 89% des sondés sont favorables à la législation de 2010 qui interdit le port d'un voile intégral couvrant le visage
  • 83% des Français favorables à l'interdiction des signes religieux à l'école contre 41 % des musulmans.
  • 74 % des Français "la laïcité est aujourd'hui en danger en France"

Ainsi, les Aurélien Taché, Observatoire de la laïcité, Belattar, le conseiller Banlieue, sont désavoués par les français quant à leur critique que la France serait islamophoque. La France est laïque et elle demande juste aux religions de rester à leur place ! Marwan Muhammad va devoir revoir ses  plans islamiques de colonisation religieuse.

Maintenant, il y a twitter et ses nouvelles règles du Jeu Militant

Le militant politique Twitter aime user de la fonction "signaler" dès qu'une idée ne lui plait pas et il utilisera les DM pour avertir sa troupe de l'opération "signalement" afin de bloquer ou faire suspendre le compte twitter de l'opposant.

Le militant politique peut même faire un djihad judiciaire comme le font les militants décoloniaux afin d'intimider, de faire taire.  

Le militant politique aime "Fallait pas supprimer", un compte anonyme où l'analyse des tweets relève d'un traitement différentiel en fonction de l'appartenance politique de la personne et de son sexe.
En effet, les tweets déterrés par ce compte ne le sont pas au hasard, les commentaires de l'auteur sont dans des registres différents suivant leur cible (le sarcasme de bon aloi quand même bord politique, l'insulte et la diffamation pour les autres).

Le groupe LaRem dont les militants et les comptes officiels avec un fort taux de fake followers (plus élevé que les autres camps politiques) disposent d'informations de la préfecture de police comme l'affaire qui a impliqué Benalla et Emelien et a une meilleure maîtrise de la communication algorithmique. Ils sont plus professionnels et plus barbouzes que leurs opposants.