Bonjour et bienvenue

Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Agent M. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Agent M. Afficher tous les articles

26 mai 2016

Evaluation de la formation : Compétences ou Performance ?


Bonjour Agent M
Heureux d’être parmi vous.
Vous êtes curieux des liens entre compétences et performance ?


 
Dans la vidéo Madame Pi et l'agent M Sébastien échangent sur l'efficacité cognitive et le jugement social.  Ce dessin vous permettra de mieux visualiser les lieux de la compétence et de la performance.

La compétence : L'interface entre l'individu et ses environnements


Comment allez-vous intégrer ces deux nouvelles connaissances dans votre matrice de l'excellence?

Pour mieux vous situer dans votre apprentissage, quelques secrets de réussite

 



Merci de votre attention

23 mai 2016

Formation : évaluation et développement des compétences

Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver encore ici.

Et bravo d'être de plus en plus nombreux. 
Nous sommes passés d'un rythme aux environs de 7 000 à 13 000. 
Bon, trêves de Pingouin Branding.
Reprenons

Comment l'évaluation peut-elle être au service de l'apprenant ?




Dans  la vidéo suivante, Madame Pi et l'agent M Sébastien échangent à propos de l'évaluation et du développement des compétences.
Vous découvrirez à l'aide des illustrations









Les dimensions internes et externes
spécifiques aux systèmes d'évaluation.


Comment allez-vous intégrer ces nouvelles connaissances

dans votre matrice de l'excellence?








Qualité et Pertinence en recrutement : Je ne discrimine pas donc je recrute bien ?


Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver ici.
Vous vous interrogez sur la qualité de votre recrutement ?

 

Voici de quoi éclairer vos zones aveugles et vous permettre de mieux recruter aujourd'hui et demain.

Avec un taux de chômage si élevé, les entreprises ont l'embarras du choix pour recruter.
Cela signifie qu'elles sont renforcées dans la logique du moindre effort comme tout à chacun. Pour les entreprises, le recrutement d'aujourd'hui est réalisé le plus souvent sous le prisme des discriminations, ce qui pourrait se traduire par :  

Je ne discrimine pas donc je recrute bien ?


Or, discriminer signifie : distinguer, établir une différence entre des personnes. Et le recrutement consiste bien à distinguer un candidat d'un autre...pour ensuite "performer" sur le poste tant convoité

J'entends déjà les plus rapides d'entre vous me signifier qu'il ne faut pas confondre les critères discriminants illégaux et légaux.

La diversité des modes opératoires de recrutement conserve quelques éléments invariants comme la passation d'épreuves de sélection que ce soit lors de recrutements par CV + entretiens + tests, par job dating, ou par la méthode des habiletés, etc... 


L'objectif du recruteur est de permettre à tous les candidats de pouvoir exprimer leur degré réel de maîtrise et de performance de leurs compétences lors des sélections afin que le hasard ou les relations du candidat ne viennent pas interférer dans le résultat attendu.

Toutefois pour rappel, qui n'a pas été étonné de la condition du Bac +2 pour être caissier de supermarché. Une discrimination certes légale le diplôme  mais qui interroge sur son rôle d'exclusion et la pertinence de ce critère.

Par ailleurs, l'objectif du recruteur est également d’agréger un nouvel individu à une équipe, de réaliser une addition de compétences à un ensemble ayant déjà des règles de fonctionnement implicites et explicites.

Or, selon la théorie des systèmes et le fait que « le tout est plus que la somme des parties », « il existe des qualités émergentes, c'est-à-dire qui naissent de l'organisation d'un tout, et qui peuvent rétroagir sur les parties ».Mais aussi « le tout est également moins que la somme des parties car les parties peuvent avoir des qualités qui sont inhibées par l'organisation de l'ensemble ».

La recherche d'équité

Face aux discriminations sur les origines ethniques des candidats, le CV anonyme a été une réponse.
Face aux discriminations sur l'apparence physique, les entretiens en aveugle ont été une réponse.
Face aux discriminations sur l'origine sociale des candidats, la composition des recruteurs a-t-elle était revue ?

Face aux croyances des recruteurs, ces derniers ont-ils leur mot à dire sur les systèmes d'évaluation internes qui sont parfois dans l'illégalité comme la presse et certains avocats le relevaient dernièrement avec l'évaluation par ranking. et qui pourtant sont utilisés dans l'évaluation de candidats en externe.



Le recrutement, cette affaire complexe de sélection interroge donc notamment sur la légitimité de la sélection qui contrairement au sport pour désigner un vainqueur, l’interprétation des recruteurs questionne.

«Si tout est épreuve, que chacune est quotidienne, que l’identification des épreuves qui comptent le plus n’est pas faite ou change tous les jours, que les critères de jugement sont multiples, variables et parfois non formalisés,on ne voit pas très bien ce qui peut encore permettre de dire que les sélections sont justes et que les jugements en termes d’accès au travail, de qualité des contrats offerts ou de rémunération sont fonction du mérite relatif des personnes»  
Boltanski, Chiapello,1999,p.409

La recherche de proximité : Sous-traiter au réseau une partie de la sélection
Marché dit caché des offres d'emploi et cooptation
Les candidatures qui proviennent du réseau bénéficient d’un avis favorable qui vont leur permettre d’échapper à certaines investigations ou de bénéficier de procédures allégées. Cela ne signifie pas que les candidats échappent à toute forme d’évaluation. Ils sont sélectionnés en amont du recrutement : le jugement est en partie sous-traité au réseau. Or, que devient la légitimité de la sélection dans ce mode opératoire ?


Quel est le degré de flexibilité des candidats ?
Disponibilité horaire, disponibilité immédiate et le lieu d’habitation des postulants impactent directement le recrutement ou non des candidats aux métiers bassement qualifiés manutentionnaire, agent de gardiennage ou d'entretien alors que pour un PDG, ces questions ne sont pas discriminantes. l'un des PDG d'Adecco résidait à plus de 300km de son lieu de travail quotidien. Il prenait le TGV

Les traits de caractère du candidat sont-ils compatibles avec le poste ?
La croyance actuelle est que certaines formations comportementales donneraient naissance à  des traits de caractère. Cette confusion entre les qualités communicationnelles du candidat et sa personnalité laisse une belle croissance aux entreprises de recrutement par personnalité, la psychiatrisation des compétences est la tendance actuelle :


Au travers de ces quelques exemples, la question de la légitimité est de plus en plus complexe sans compter la nouvelle tendance avec le recrutement sur critères cognitifs .

Ce que révèle la diversité des critères pris en compte, c’est bien la pluralité des registres sur lesquels se définit la compétence. Les conventions de compétences varient non seulement avec les niveaux d’emploi, mais aussi avec les secteurs d’activités et les types d’entreprises.

Entre des critères de recrutement illégaux ou très aléatoires dans la mise en place de la sélection, des méthodes d'évaluation qui échappent autant aux candidats qu'aux recruteurs eux-mêmes, la multiplicité des critères participants au jugement du recruteur sur la qualité du candidat retenu conjuguée à la multiplicité des méthodes et techniques de recrutement font que d'un point de vue macro, les discriminations peuvent sembler régresser alors que localement ce n'est pas le cas.

Admettre qu'il est plus complexe pour un senior, un handicapé ou un jeune de valoriser son potentiel ou son expérience sous le format d'un CV permet de privilégier les entretiens de recrutement toujours aussi inutiles dixit un panel de chercheurs d'origines disciplinaires diverses.




Les recherches universitaires permettent à ce jour et jusqu'à preuve d'une nouvelle recherche la science n'est pas du marbre mais une pâte à modeler de savoir que les embauches sont le fruit de nouvelles relations professionnelles dans moins de 50% des cas et uniquement pour des candidats et métiers très particuliers. 
Les employeurs font appel aux outils du recrutement quand leurs équipes internes n'ont pas su identifier une personne compétente de leur entourage et pour les métiers à très bas salaires et sans qualification, la cooptation ne se fait pas sur une base de savoir-faire identifiés mais juste par la circulation de l'information dans l'environnement proche des salariés.

Ce que l'on sait sur les déterminants et la réalité des l'embauches
  • 1/3 candidat a trouvé un emploi sans intégrer un processus de recrutement
  • Être en poste permet d'avoir un autre d'emploi
  • Connaître un pair dans l'entreprise augmente l'accès à l'information et donc à l'emploi
  • Les entreprises privilégient les candidats ayant d'abord la compétence de savoir-être recruté avant la maîtrise des pratiques professionnelles indispensables à la tenue du poste. 
  • Ceux qui connaissent le moins de période de chômage, sont ceux qui acceptent de se soumettre plus facilement aux différentes injonctions paradoxales des entreprises, seront ceux qui retrouveront plus rapidement un emploi notamment sur un marché de l'emploi où le rapport de force est clairement en défaveur des candidats. Le candidat idéal ? > Moins cher, plus productif, sans revendication, sisisi des études l'ont démontré. Il obtient toujours un job.
  • Les profils "juniors" sont d'abord évalués sur leur savoir-faire et les "séniors" sur leurs qualités
  • La proximité sociale entre le candidat et le recruteur est déterminante pour l'obtention d'un emploi il faut d'abord être du sérail avant de plaire et de convaincre
  • Les candidats arrivés à l'étape de l'entretien de recrutement se conformant le plus aux représentations sociales des recruteurs sur leur appartenance sociale vraie ou supposée seront privilégiés
  • Les canaux informels permettent un accès à l'entretien mais ne concernent que majoritairement les métiers les moins qualifiés et les plus qualifiés pas pour les middle job des middle class même s'ils reposent sur des dynamiques et des systèmes de recommandations différents personnelles / professionnelles  / image et valorisation sociale
  • Le profilage du candidat à recruter dépend des moyens internes de l’intermédiaire de l'emploi et non des spécificités requises pour se maintenir et développer le poste visé.
  • Les intermédiaires de l'emploi privés avec leurs études sur les parcours de recrutement normalisent le marché de l'emploi et renforcent les croyances des employeurs
  • Les profils "clones" sont privilégiés par les intermédiaires de l'emploi privés pour augmenter leur chiffre d'affaires, les profils atypiques ne servant qu'à valoriser les profils "clones" quand l'intermédiaire soumet plusieurs candidatures
  • Le succès des intermédiaires de l'emploi ne repose pas sur le professionnalisme de leurs méthodes de recrutement mais sur la caution qu'ils apportent à l'entreprise et les garanties fournies en cas d'échec
  • Les intermédiaires de l'emploi opérant par "matching" processus des sites de rencontres, vous les sentez les Tinder et Adopte un emploi ? tendent à faire diminuer la capillarité des informations et donc la diversité des candidats, soit les réussites d'une embauche réussie à terme pour la performance de l'entreprise. l'entre-soi, ce poison si patient
  • Le réseau des salariés non cadres sera d'autant plus performant pour trouver de nouveaux candidats que les employés auront été recrutés par des méthodes de recrutement dites "scientifiques" renforçant leur sentiment d'appartenance à l'entreprise et leur valorisation. Ils ont été choisi sur des critères dits "objectifs". Ils sont les élus.

15 juin 2015

#1 Les conditions de réussite de l'expertise d'adaptation ?



L'expertise d'adaptation est la capacité à appliquer des connaissances et des compétences acquises de manière signifiante avec souplesse et créativité en fonction des situations rencontrées.

Cette notion s'oppose à, c'est à dire la capacité à réaliser rapidement des tâches scolaires type sans erreur mais sans comprendre > l'expertise de routine.


Favoriser le développement de l'expertise d'adaptation nécessite 4 facteurs ou plus précisément  
4 conditions de réussite mais pour cela il faut 5 pré-requis sans lesquels, les conditions de réussite ne peuvent exister



1 Base de connaissances 
2 Méthodes heuristiques
3 Méta-connaissances
4 Compétences auto-régulatrices
5 "Croyances" positives Effet Hawthorne, Pygmalion


Les 4 conditions de réussite
 
1 - Être constructif
Paul, le dirigeant de Service plus convoque en réunion l'ensemble des managers pour mettre en place les conditions de réussite de la stratégie de l'entreprise. Il réalise une présentation très complète avec les modalités d'application. Il est demandé aux managers de faire de même avec leurs équipes pour atteindre les objectifs indispensables à la concrétisation de la réussite.
 
A ce stade, l'emploi de la stratégie est régulé par le dirigeant qui pose différentes questions pour s'assurer de la compréhension et de l'intégration de la stratégie mais les managers devront par eux-mêmes déployer d'autres stratégies pour s'assurer du résultat auprès de leurs équipes.
 
Dans l'étape suivante, les managers, ont la possibilité du copying pour appliquer le guidage du dirigeant.Ils seront mis en groupe pour, à leur tour, prendre la place du dirigeant et mener les conversations auprès de leurs équipes.Chacun prend alors la responsabilité de l'exécution de la stratégie et des régulations nécessaires. Le dirigeant se transforme en facilitateur, coordinateur. Du point de vue des managers, cela permet de comprendre les processus d'acquisition des connaissances et de compétences mises en exergue dans le nouvel environnement crée.
 
2 - S'autoréguler


Se pose alors la question de la régulation au sein des managers. Comment peuvent-ils développer leur autonomie s'ils ne gèrent pas par eux-mêmes les temps des différentes phases d'une nouvelle stratégie en prenant en considération les méta-connaissances ?
 



3 - Contextualiser


Sans prise en considération de l'environnement social, contextuel et culturel, quelle sera la réalité de la stratégie ?






4 - Collaboratif 
L'actuel point de frottement dans les entreprises avec les réseaux sociaux qui font voler en éclat les schémas classiques et obligent les entreprises à plus de congruence. Entre le mode de recrutement, les outils collaboratifs, la question de l'humain dans l'entreprise reprend toute sa place.



La formation du 21e siècle en 10 usages technologiques vous intrigue-t-elle ?

Touchez moi pour accéder à la réponse
 

9 juin 2015

De la recherche de candidats (sourcing) à la chasse au talent ?




De l'organisation de l'agence aux techniques de recherche des candidats les plus facilement "déléguables ou plaçable", Le sourcing de l'agence fait partie des fondamentaux du tableau de bord des chargés de recrutement et il est plus que conseiller d'en connaître les voleurs de temps.

Entre l'analyse des sources, la mise en place de partenariats avec des écoles, des centres de formation et d'autres intermédiaires de l'emploi, les communications sur différents média y compris les réseaux sociaux, l'entreprise d'intérim met en jeu aussi bien sa marque institutionnelle fragile les agences d'intérim étaient encore appelées les nouveaux négriers il y a peu, sa marque employeur les agences d'emploi communiquent auprès de toutes les qualifications mais n'embauchent que principalement des ouvriers non qualifiés pour des missions excédant rarement 2 semaines et sa marque commerciale.

Au delà de l'expérience de recrutement qu'elle va faire vivre aux candidats comme aux intérimaires qui impactera le niveau des cooptations, particulièrement importante auprès des basses qualifications,  son sourcing permettra aux chargés de recrutement et aux candidats-intérimaires une meilleure gestion des flux de vacances dans l'emploi.

6 juin 2015

#Emploi : Avez-vous une plus grande aura numérique que votre lave vaiselle ?

Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver ici

Vous vous interrogez sur les composantes de votre aura numérique ?

Nous allons y répondre en 3 étapes.

Jouons avec votre aura numérique

ETAPE 1 : Et, si vous aviez l'aura numérique d'un lave vaisselle ?


 

3 informations sont à relever 

Le journal poétique du lave-vaisselle
Les composantes de la capacité de l'autonomie
Droits d'usage

Étape 2 : Les composantes de l'aura numérique d'un humain



Etape 3 : Comment allez-vous intégrer ses connaissances dans votre matrice de l'excellence  ?

 

Challenge : Les composantes numériques des Agents M ?
Apprenaute Code7H99


 
Consigne i-vidéo > Suivez le pingouin violet

3 juin 2015

Les premiers bénéfices de la formation ? Self data à Self de Cour

Quel champion réussit sans son coach / apps / self data?


Inconnu en France dans les années 90, le coaching s'est répandu comme une trainée de poudre à tous les étages de l'entreprise. Aussi bien dans les centres d'appels comme ceux de la BNP où un coach accompagne les chargés de clientèle à mieux réussir et à mieux conseiller à la présidence, il y a désormais un conseiller humain ou électronique partout et pour tout le monde.

Le capital de l'entreprise qu'il faut rentabiliser n'est plus la ou les machines mais le capital humain, le véritable avantage concurrentiel.

Entre des équipes démobilisées ou suicidaires, entre des collaborateurs qui ont élevé le  "faire semblant" au rang d'art pour développer leur carrière, les PME, déjà confrontées à des difficultés économiques spécifiques, ne peuvent se permettre de mettre en péril les relations humaines de l'entreprise.

Quelles sont les solutions ?


La formation individuelle répond avec des programmes courts et adaptés aux contraintes de temps. Structurée en module d'une à deux heures à intervalles réguliers, cette solution pédagogique avec son bilan avant et après apporte la frustration nécessaire de ne pas tout résoudre pour mieux motiver à se former plus régulièrement pour enchainer les cycles de l'excellence.


Illusions haptiques


L'accompagnement régulier se différencie par des modules de 4 à 20 heures par mois pour apporter une prise de recul permanente, le temps nécessaire pour reprendre de l'élan et développer son efficacité personnelle et mieux se développer professionnellement.

Quels sont les thèmes à privilégier ?



La prise de parole en public face à un public connecté pour mettre en mouvement  chaque acteur de la performance dans le cadre de réunions d'équipes, de présentations aux clients,  aux investisseurs, ou des partenaires.




Le développement des compétences managériales pour adopter le style de management adapté aussi bien aux situations qu'aux relations avec les collaborateurs. Développer son leadership, mieux négocier ou mieux déléguer, réussir les entretiens annuels de la performance, conduire une réunion avec efficacité.




L'accompagnement au changement répond aussi bien à une fusion qu'à une restructuration. Apprendre de nouvelles compétences ou développer une nouvelle valeur ajoutée nécessite d'anticiper, de réaliser des plans de communication, de savoir bien gérer les conflits et de prendre des décisions suivant un timing pré-établi.



L'optimisation du temps permet de répondre à des questions existentielles que sont les objectifs à court, moyen et long terme de l'entreprise et des salariés. Disposer d'outils opérationnels simples à acquérir permet aux équipes d'avancer sereinement.




Gérer le stress et les risques psychosociaux permet une meilleure communication et de meilleures performances pour mieux vendre et mieux recruter. Le développement de la marque employeur est incontournable pour une société qui souhaite se développer et attirer les meilleurs.





Réussir l'intégration des nouvelles recrues passe par une meilleure organisation et un management d'équipe exemplaire afin de faire fructifier cet investissement. Le recours à un guide des bonnes pratiques et des meilleures exécutions associé à une formation d'intégration permettent une prise de fonction idéale.

Test Management : Savez-vous soumettre librement vos collaborateurs ?

 
Bonjour Agent M

Je ne m'attendais pas à vous retrouver ici si tard.

Vous êtes intrigué par un tel titre sur ce blog. ?

Pour reconnaitre, il faut déjà connaître.


Si vous pensez avoir réussi vos 4 modules de formation sur la servitude volontaire, testez l'état de votre intégration avant de le faire savoir. 

Que l'excellence soit avec vous  !

Intégrez des Quizz Société depuis Quizz.biz
 
 
Management & Manipulations des habitudes
 

Savoir dire non : un impensé ?

"Penser, c'est dire non. Remarquez que le signe du oui est d'un homme qui s'endort ; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi ? Au monde, au tyran, au prêcheur ? Ce n'est que l'apparence. En tous ces cas-là, c'est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l'heureux acquiescement. Elle se sépare d'elle-même. Elle combat contre elle-même. Il n'y a pas au monde d'autre combat. Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c'est que je consens, c'est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c'est que je respecte au lieu d'examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C'est par croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu'il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien."

ALAIN, Propos sur les pouvoirs, L’homme devant l’apparence (1924), Gallimard, Folio essais, 1985, p. 351.



Dire non à un client ?

Impensable dans certaines entreprises. 

Pourtant, dire non au client vous rend plus professionnel et plus expert à ses yeux à condition que ce soit pour répondre à sa demande de qualité de service. Les consommateurs et clients comprennent parfaitement qu'on puisse leur dire non à condition qu'on leur explique pourquoi et qu'on leur propose une solution de remplacement. Tiens, expliquer pourquoi et dire comment faire autrement, on dirait de la formation !

Bravo, tout comme il faut former un diabétique pour que le traitement soit plus efficace. Il vous faut former le client pour que votre solution soit plus efficace.

Oui, votre client est en recherche de solutions, il n'est pas au sommet de sa performance sans votre service ou votre produit. Il lui manque quelque chose comme pour le diabétique et son traitement.
L'exemple du diabétique vous déstabilise ? Pensez aux logiciels et leur mille vertus. Sans formation, en quoi vous aident-t-ils vraiment ?
Revenons à nos moutons hormonés ;)

Dire non permet d'entamer un dialogue, de proposer des solutions de remplacement immédiates ou différées.
De vous montrer humains, seules les machines disent Non sans expliquer et quelles sont alors nos réactions ?
Nous les traitons en machine. Est-ce le sort que vous souhaitez vous réserver ?
Vous pouvez toujours apprendre à vos commerciaux à dire machinalement : je vous écoute, je vous comprends... à votre avis quel est votre ressenti quand quelqu'un vous dit cela?
Peut-être comme moi vous savez que avez à faire à quelqu'un qui est là pour puiser dans votre discours des élèments pour vous vendre sa camelote qui correspondra à votre usage mais cela vous ne le saurez qu'après l'achat, d'où une déception à la hauteur des promesses.
Ou alors comme moi, vous recherchez un vrai spécialiste qui va vous expliquer comment son service va répondre à vos besoins et servir vos intérêts. Il y a ceux qui disent écouter et ceux qui vous écoutent.
Auprès de qui achetez-vous ?

Comment faire face ?

Le savoir dire non en 8 étapes :
  1. Accueillir chaleureusement la personne Cf signes conditionnels et inconditionnels
  2. Aller droit au but avec la technique de la reformulation subjective
  3. Écouter, questionner,...
  4. Dire non
  5. Se taire
  6. Permettre à l'interlocuteur de s'exprimer à nouveau
  7. Expliquer le non
  8. Remotiver
Très souvent, les participants à une formation management sur le savoir dire non font la confusion entre expliquer et se justifier.
 
Cas Pratique

Un participant arrive en retard à une formation. Il entre dans la salle en expliquant le pourquoi du comment de son retard alors que le formateur ne lui a rien demandé. Se sentant coupable, il justifie son retard et fait perdre du temps à l'ensemble des participants. Expliquer aurait consisté à donner les raisons de son retard si le formateur en avait fait la demande.