Bonjour et bienvenue

Rechercher dans ce blog

30 avr. 2015

L'effet Pygmalion (Mooc Organiser sa Recherche d'Emploi-s)

Ce deuxième mooc pour l'emploi : Organiser sa recherche d'emploi, trouver les offres et les sélectionner continue avec le tropisme du demandeur d'emploi en attardé mental, ce qui devrait m'être parfait puisque certaines de mes capacités cognitives sont détériorées, et pourtant. !

La séquence pédagogique se décompose en 3 étapes avec un exercice d'entrainement.


L'abonnement aux offres d'emploi

Qui peut être enthousiasmé par le fait de devoir suivre une séquence de formation se nommant Rechercher les opportunités d'emploi en utilisant les bons outils.

Vous imaginez bien que ce n'est pas la première fois que je dois rechercher un emploi tout comme les autres participants à ce Mooc. Cela signifie aussi que nous avons déjà identifié et mis en œuvre des solutions de recherches d'emploi. 
Et là, Oh miracle, bonté divine, si nous n'avions pas trouvé d'emploi et même si nous en avions trouvé, nous se savions pas que nous n'utilisions pas les bons outils, ignorants chanceux que nous étions. 
La question n'est plus de gagner en efficacité, d'identifier les solutions les moins et les plus adaptées à notre situation, de savoir quels sont les écueils classiques dans lesquels tombe souvent un demandeur d'emploi pressé, stressé, débutant, etc mais de savoir qu'il existerait dans ce merveilleux monde une liste de bons outils. 
Nous oublierons qu'un outil ne fait rien sans la main de l'Homme et encore moins sans sa dextérité, nous oublierons qu'un outil peut s'avérer contre-productif dans certaines situations. Passons, le summum n'est pas là, il est atteint quand après avoir planifié les 4 activités potentielles d'un demandeur d'emploi, à savoir, nous l'avons vu hier :
  1. Salon de recrutement
  2. Une formation
  3. Un entretien d'embauche Entreprise
  4. Un entretien de pré-radiation Pôle Emploi
Il nous est proposé, enfin j'imagine, à ce stade de la formation, une liste d'outils que nous maîtrisons ou pas pour mieux rechercher les opportunités d'emploi. 
Ainsi, la planification hebdomadaire se réalise tel un millefeuille, par couches successives, avec toutes les conséquences déjà étudiées pour l'individu par les universitaires, doctorants et chercheurs comme le brouillard informationnel, les surcharges cognitives et émotionnelles qui nuisent à la performance de ses actions et comme je m'identifie à cet individu, osons,  nuisent à la performance de nos actions.

Dans un marché du travail où le nombre d'offres d'emploi est largement insuffisant pour répondre aux envies et aux nécessités d'être employés. N'oublions pas qu'en mars 2015, la France compte plus de 3.5 millions de personnes n'ayant eu aucune activité professionnelle, ce qui met chaque demandeur d'emploi, chaque chômeur dans une hypercompétition où l'usage des différentes technologies de l'information et de la communication devient chronophage et au lieu de simplifier et de modifier les usages-temps de la recherche d'emploi, cela les multiplie, les télescope au lieu de les substituer ou de les compléter.
Dans le cadre d'un recrutement, nous pourrions croire que les entreprises, de par l'usage des TIC et des APPs logiciels aurait changé leur mode opératoire, que nenni ! La course à l'information sur les candidats ne donne pas pour l'instant de meilleurs résultats que précédemment notamment si je m'appuie sur le turn-over des salariés en légère augmentation ou sur le nombre et la durée des entretiens de recrutement avant embauche ne diminue que très peu ou pas malgré l'utilisation de solutions partiellement automatisées dans le filtrage des candidats, la passation généralisée de tests d'aptitudes, de personnalité, ou des serious games de recrutement.
Par ailleurs, qui dit nouvel outil, dit temps de prise en main, d'apprentissage de l'outil en question avant de l'utiliser avec efficience. Ainsi en deux séquences, on voit comment le fait de ne proposer que des blocs à poser sur un planning devient complexe pour gagner en efficacité mais aussi en bien-être lors de la recherche d'emploi, car n'oublions pas que l'estime, la confiance en soi seront aussi des déterminants d'un recrutement de qualité où chaque partie prenante peut penser jouer à règles égales.

Après cette évocation sur le titre, qu'en est-il vraiment de la liste des BONS outils, même si je déplore qu'il ne soit pas fourni une liste des MAUVAIS outils.

"Quand le marketing entre en formation, les connaissances s'en échappent."
Jean Dupond Aka Marvin Martin


LES BONS OUTILS d'après le Pôle Emploi :

C'est merveilleux, le Pôle Emploi recommande d'abord les jobboards sans les nommer plutôt que son site, puis le journal 20 minutes et l'offre d'emploi sans oublier d'acheter les revues professionnelles puisqu'il n'est pas mentionné qu'elles sont accessibles gratuitement dans tel ou tel endroit.
Le demandeur d'emploi perçoit ou pas une allocation, lui aussi il doit sauver la presse professionnelle de son marasme économique. Puis, les derniers bons outils : les missions locales ou maison de l'emploi, l'APEC et les agences d'intérim.

Une fois, cette liste énumérée de bons outils. Enfin, des sites publiant des offres d'emploi, je me dis que cela ne correspond pas forcément à ma définition d'un outil. Peut-être des racines paysannes oubliées où le champs est un terreau et les outils permettent d'en faire une terre agricole, de semer, de récolter, etc..., mais le champs en lui-même n'est pas un outil pour moi, même s'il s'avère indispensable, je parlerai plutôt d'écosystème de la recherche d'emploi avec des outils adaptés. Passons...

Oh merveille, deuxième séquence du 2e mooc, et l'espace personnel du demandeur d'emploi sur le site de Pôle Emploi est enfin mentionné. J'ai cru un moment qu'ils allaient faire l'impasse dessus, histoire d'avoir plus d'éléments à charge pour radier les chômeurs plus de 300 000 chômeurs radiés rien qu'en mars afin de répondre à la politique de la statistique du ministre du chômage Rebsamen qui voit des reprises d'emploi partout malgré le million de chômeurs supplémentaire en 3 ans. Bref !

Enfin , où l'on s'aperçoit de la pauvreté de ce Mooc, est qu'il ne propose même pas un didacticiel digne de ce nom pour s'inscrire et évoluer dans son espace personnel mais une invitation à alterner la navigation entre deux sources d'information : l'espace personnel Pôle Emploi et le script l'abonnement aux offres d'emploi. Si vous ne connaissez la combinaison simultanée des touches Alt + Tab, vous allez galérer pour suivre les consignes et vous inscrire à votre espace personnel.

Vous aurez remarqué le "cliquez ici " du document proposé par le Pôle Emploi ne débouche sur rien. Encore une coquille comme à chaque séquence, cela pourrait servir de fil rouge si The Mooc Agency, l'entreprise éditrice des 4 moocs assumait qu'en qualité de start-up qu'elle ne peut proposer par sa nature que des MOOCS en bêta-test permanents et non des solutions d'accompagnement à la recherche d'emploi sans pléthore de coquilles.

Cette séquence se termine par une phrase magique, explorez votre réseau, une notion non encore définie, je suis étonné, The Mooc Agency et Pôle Emploi se seraient-ils lassés de ne nous prendre pour des débiles légers ? Je m'interroge.

Pour accéder à la liste des sites d'offres d'emploi, télécharger et savoir installer Open Office ou une autre solution est nécessaire puisque cette dernière est en mode texte, ils devaient en avoir marre d'utiliser Excel pour faire des tableaux et un éditeur PDF ne devait pas être installé sur l'ordinateur du chargé de conception de cette séquence. Multiplions les formats, le demandeur d'emploi est en ligne donc loin, il a le temps de se perdre dans le brouillard des formats, c'est tellement utile pour sa recherche d'emploi.
Nullement mention de sites comme Linkedin, Viadeo, à ce stade, trop précoce, un oubli, la suite nous répondra... lors du prochain billet qui traitera des deux autres étapes de cette séquence : activités recherche d'offres et les réseaux sociaux professionnels, nous voilà rassurés.

29 avr. 2015

La bienveillance (Mooc Organiser sa Recherche d'Emploi-s )

Après avoir suivi dans la souffrance le premier mooc : Définir son projet professionnel qui entre temps a déjà changé de nom en Construire son projet professionnel mais juste de nom je vous rassure pas le contenu. Place au 2eme Mooc de notre série de tests : 

Organiser sa recherche d'emploi, trouver les offres et les sélectionner.

Cette première séquence se décompose en 4 étapes avec un quizz de validation de lecture.

1 - Cadrer et organiser sa recherche
2 - Le planning hebdomadaire
3 - Construire son planning hebdomadaire
4 - Adapter son planning
Quizz de validation de lecture

Cadrer et organiser sa recherche

"On entend souvent des personnes compter le nombre de CV envoyés. Mais une recherche efficace ne se compte pas en nombre de CV envoyés mais en nombre de retours obtenus.Nous allons donc travailler ensemble pour rendre votre recherche plus agréable et plus efficace."
TK

Une introduction qui va hérisser les demandeurs d'emploi victimes de la bureaucratie de l'administration publique. Thomas KLEITZ, conseiller Pôle emploi 100% Web, référent sur l’organisation de la recherche d’emploi, explique que le nombre de CV envoyés est un chiffre qui ne sert à rien. 
Les radiés pour ce motif là seront ravis de l'apprendre. Au moins, dès le début de cette formation, ils auront au moins appris quelque chose mais je crains qu'ils ne pourront pas l'exploiter en argument face aux agents du Pôle Emploi, passons. Un savoir peut-être utile ou inutile merci de cet enseignement.

En effet, si vous ne connaissez pas  le site recours radiation pour les demandeurs d'emploi radiés du Pôle Emploi, vous découvrirez ce que signifie une réduction des allocations chômage pour recherche d'emploi insuffisante car pas assez de CV envoyés.


" Organiser votre recherche d’emploi vous permettra aussi de ne pas dépenser toute votre énergie dès le départ, et ainsi de mieux gérer votre rythme et votre motivation" et "Vous  vous  engagez  dans  un  processus  dont  vous  ne  connaissez  pas  encore  la  durée"

Heu, comment je fais pour gérer mes rythmes si je ne connais pas la durée (malgré l'annonce d'une fin de formation le 25 mai 2015) et donc que je suis dans l'impossibilité de planifier la formation ?

Le planning hebdomadaire

"Toute journée commence par un réveil. Ne vous dites pas "super je ne travaille pas, je vais pouvoir dormir", la recherche d'un emploi prend du temps."

On l'oublie trop souvent, mais la première chose à laquelle pense un chômeur est de dormir. En ce qui me concerne c'est quand je visionne les vidéos du Pôle Emploi que j'ai du mal à tenir éveillé.

"En semaine, vous devez vous lever aussi tôt que si vous partiez travailler." 
Là je crois qu'on atteint des sommets grâce aux vols en escadrille des XXXXXXX du Pôle Emploi.

"Il faudra aussi conserver ces offres dans un classeur d'offres d'emploi pour y répondre ultérieurement."
Il faut du matériel mais ce classeur est-il préférable de l'avoir en mode numérique ou pas ? Si, oui, Pôle Emploi en propose-t-il déjà un ?

"J'ai moi-même testé la candidature rapide, en envoyant à 50 entreprises la même lettre de motivation et le même CV, je n'ai eu aucune réponse"

A t-il suivi le guide Pôle Emploi pour cela ? Nous n'en savons rien.
Pour ma part ,sur 10 CV envoyés, j'ai toujours au moins 3 retours avec la même lettre de motivation et le même CV, le monde est magique sauf au Pôle Emploi.

Cette introduction à la planification des tâches fait l'impasse sur des éléments accélérateurs de l'autonomie et l'indépendance des demandeurs d'emploi, en ne proposant que des blocs à poser sur un agenda et non pourquoi il est préférable de les positionner ainsi. Il est vrai que ce n'est pas une formation gestion du temps et des priorités mais planifier ses activités de recherche d'emploi hebdomadaire avec comme conseil suprême, restez toujours connectés, on sait jamais ! Burn-Out assuré même en formation, il fallait le faire, ils l'ont fait.

D'un point de vue pédagogique, prendre à rebrousse poil les participants d'une formation quand on a pas le talent de proposer une alternative sérieuse ne contente que le formateur. La bienveillance d'un formateur prend son origine dans l'image qu'il a des participants (l'effet Hawthorne), dans le cas présent aucune bienveillance à l'égard des chômeurs, cela est simplement contre-productif et augmente l'abandon des participants.
J'espère au moins que Thomas Kleitz a eu un orgasme à prononcer autant de débilités sinon il est encore plus mauvais que ce que laisse présager son discours. 20 000 chômeurs se suicident chaque année depuis 2008, les discours de ce type ne font rien pour changer la donne, bien au contraire.

Construire son planning hebdomadaire


Télécharger Open Office sert à afficher ce planning en mode "Les réalisations de ma classe de maternelle" comme vous pouvez le voir.  Demander autant d'efforts pour si peu de résultats. A priori, vous pourriez vous dire c'est toujours cela d'offert un agenda mais regardons de plus près.


Pour le demandeur d'emploi, il devra pour savoir remplir cet agenda bleu et blanc fourni par Pôle Emploi et The Mooc Agency, de déjà savoir créer des colonnes d'un tableur avec Excel ou Open Calc puisque le concepteur de l'agence MOOC a fusionné les colonnes de l'agenda comme vous pouvez le constater avec les lignes de texte ce qui empêche d'utiliser cet outil proposé. Bref, un travail de stagiaire ou d'un(e) incompétent(e).

Adapter son planning à l'évolution et à la spécificité de sa recherche d'emploi

D'après Pôle Emploi, le planning du demandeur d'emploi peut changer pour 4 raisons : 
  1. Un entretien avec le conseiller Pôle Emploi Alors avec notre mooc, vous optez pour la radiation ou le suicide?
  2. Un salon de recrutement professionnel soyez équipés : CV + Pitch + Agenda
  3. Une formation Même si vous suivez une formation, gardez votre téléphone portable allumé, votre formateur du moment vous félicitera surtout si vous devez quitter la salle pour répondre aux questions d'un recruteur
  4. Un entretien d'embauche Doit on garder son téléphone ouvert si un autre recruteur appelle pendant l'entretien ?
Quizz de validation de lecture


Je vais arrêter pour aujourd'hui, ce deuxième mooc est encore plus énervant que le premier. La suite au prochain billet ou pas.


 

Le piège des illusions cognitives optimistes (Mooc Emploi Projet Professionnel)



Dernier épisode du 1er Mooc pour l'emploi Définir son projet professionnel.


De ce que je lis, j'aurais fait le point sur moi-même, sur mon projet et sa mise en œuvre.

A peine ai-je lu l'introduction de la séquence pédagogique que je me dis qu'il doit y avoir un bug quelque part.

Depuis le début de cette formation en ligne où, outre les problèmes techniques de connexion, d'accessibilité aux documents proposés et de réponses débiles dans les forums achetez-vous Excel, Changez de Mooc, ..., je n'ai fait que suivre une litanie de concepts surannés le tout dans un format pédagogique bien qu'ayant l’appellation Mooc, garantie d'une formation moderne, contemporaine ?, est du même acabit que les livres qui vous promettent de réussir en les lisant.

Comment peut-on dissocier à ce point des élèments de réflexion de l'action ?
Comment peut-on à ce point faire l'impasse d'une démarche pas à pas quand on dispose de solutions digitales avec toutes les personnalisations qu'elles offrent ?
Comment peut-on faire du génie propre de chaque agent du Pôle Emploi un espace vide de toute intelligence ?
Comment pourrais-je accorder encore du crédit à ce service public après avoir testé la première formation en mode Mooc ?

Voilà, ce que fait surgir la première ligne d'introduction de la séquence Stratégie et Plan d'actions.

Bien sur, j'ai ma petite idée sur pourquoi cette formation est d'autant plus nulle qu'elle provient du Pôle Emploi et de The Mooc Agency mais avant de vous livrer cela, je me dois de suivre cette formation jusqu'à son terme afin que je puisse disposer d'une attestation au nom de Jean Dupont, un pseudonyme en raison des problèmes d'inscription. 

Quizz7 : As-tu bien compris ce qu'est un plan d'actions si nos exemples pour enfant de 8 ans n'étaient pas simples ?

Quizz8 : Amuse-toi à te perdre dans le labyrinthe de la formation

Quizz9 : Tu avais oublié l'étape VAE dans la faisabilité de ton projet professionnel ? Dommage, c'est maintenant...

Voilà, j'ai répondu à 3 quizz débiles qui ne vont pas participer à une meilleure estime de moi, ni même à améliorer ma confiance en ma réussite mais au contraire m'amener à surement surestimer mon niveau tant ces quizz sont débiles,  à me placer dans une illusion cognitive optimiste.

Pour le moment, à chaud comme diraient certains évaluateurs de formation, le seul bénéfice de cette formation a été pour les concepteurs qui ont changé les consignes de début de formation... sans prévenir ceux qui en avaient fait les frais. Du grand art !!!
Souvenez-vous j'évoquais le problème d'ouverture des fichiers .PDF ou .XLS, désormais, des consignes pour lire les fichiers .PDF et .XLS sont en ligne.
C'est gratuit et nous ne sommes que des animaux de laboratoire pour tester ce mooc avant le projet Emploi Store.

Le bilan à chaud 

1 - Quel est le premier mot qui vous vient à l'esprit suite à cette formation ? 

Énervant 

2 - Si vous deviez recommander cette formation, auprès de quel public le feriez-vous ?

Aucun

3 - Qu'avez-vous appris durant cette formation ?

Que je sais répondre parfaitement à des quizz sans lire les textes auxquels ils se rapportent.

4 - Pour retrouver un emploi, définir un projet professionnel, quelles sont les solutions qui s'offrent à vous ?

Obéir si je ne peux trouver d'autres solutions ou me suicider si les solutions ne sont pas intéressantes pour mon épanouissement personnel.

Le bilan en mode le temps des cerises

Je n'ai aucun doute sur la richesse des outils au Pôle Emploi, ce service public dispose de données, d'analystes et de conseillers au plus près du terrain et des demandeurs d'emploi. Simplement, il suffit de lire les souffrances des agents du Pôle Emploi quand ils s'épanchent sur leur métier auprès de journalistes ou de blogueurs ou simplement en consultant les statistiques des suicides de cet organisme public pour commencer à comprendre que l'intelligence de chacun ne saurait participer à former une intelligence collective pourtant indispensable pour des raisons managériales et politiques. D'un coté, les agents Conseil Emploi de la planète Mars; et de l'autre, les équipes Moocs de la planète Venus.

L'incohérence principale de cette formation en ligne : Définir son projet professionnel tient au fait que bien qu'ayant systématiquement 100% de bonnes réponses aux quizz, ils n'ont aucunes valeurs formatives, preuve en est. A quoi servent-ils?

Ensuite, l'articulation de la formation avec ses allers-retours sur le site du Pôle Emploi et le rdv avec un conseiller Pôle Emploi n'est aucunement formalisée. Il aurait été largement préférable que chaque participant à ce mooc soit en relation direct avec son conseiller Pôle Emploi et dispose d'un espace de travail/formation accessible et numérique pour un meilleur accompagnement des équipes pédagogiques et d'accompagnateurs à l'emploi. 
Cela démontrerait aussi que le Pôle Emploi est capable de faire confiance aux chômeurs, l'inscription à ces moocs ne fait elle pas partie des actes positifs de recherche d'emploi ?

Enfin, une formation où il n'est nullement question de buts de maîtrise et de performance, où les sentiments de savoir et savoir-faire n'ont pas leur place, où l'échec ne peut être admis que du coté de l'apprenant ne permet en rien d'être éligible au compte personnel de formation puisque tous les principes d'une formation respectueuse sont bafoués.
Les concepteurs pédagogiques des Moocs (The Mooc Agency) pour l'emploi ont simplement démontré avec ce premier mooc définir son projet professionnel qu'ils n'avaient pas pris connaissances des avancées en sciences de l'éducation depuis les lustres à la bougie ! Ils sont surement des bons vendeurs de cuisine mais pas des coordinateurs pédagogiques.

Pourquoi les concepteurs pédagogiques de ce Mooc ont-il fait autant d'erreurs ?
 
La lecture des exemples d'illustration suffit à elle-même et le succès de l'I-phone n'a pas été imité.

Faire un mooc ou une formation nécessite, dit-on, de faire une évaluation des besoins en amont. A défaut, l'erreur principale est de concevoir une formation avec le tropisme du demandeur d'emploi moyen.
Pour cela, les statistiques internes du Pôle Emploi sont éclairantes, elles permettent d'établir des profils type, des parcours de recherches d'emploi types. A partir de ces modèles, (CSP du demandeur d'emploi, diplômes, fréquence du chômage, etc..), il est d'autant plus facile qu'illusoire de créer un profil type du demandeur d'emploi et donc de l'apprenant à ces MOOCs pour l'emploi.
Aussi bien sur le contenant avec ses questions d'accessibilité (on ne peut que regretter qu'il faille attendre une levée de commentaires sur comment ouvrir un fichier. XLS pour avoir une notice en ligne mais cela ne devait pas apparaître dans le profil type de l'apprenant), que sur le contenu (un ouvrier peut-il comprendre plus facilement le verbatim Hotspot et Homework que celui de la gestion du temps ou de la planification des tâches?), chaque séquence est réalisée pour un individu -type qui n'existe que dans des algorithmes agrégés et biaisés et non dans la vraie vie.

Ceci n'est pas un plaidoyer pour les formations présentielles où chaque professionnel de la formation sait s'adapter en temps réel à l'autre mais une démonstration que la question des pré-requis est particulièrement importante dans les formations en ligne et à distance pour éviter que le participant volontaire à ce mode de formation ne l'amène pas à se sentir débile ou incapable dans le meilleur des cas ou que cela renforce son sentiment de tout savoir déjà. Une formation sans aucun calibrage, des amateurs auraient eu plus d'attention envers l'apprenant que ses imposteurs, vendeurs de cuisine.

Le succès de l'I-phone ne tient pas dans sa qualité technologique qui est juste moyenne mais dans son affordance. Il permet à toute personne, peu importe son niveau initial, de savoir l'utiliser y compris pour des choses très complexes à terme sans avoir besoin d'un didacticiel : appuyer sur le bouton pour commencer.

Mon projet professionnel ? 
J'hésite entre blogueur et youtubeur ou un mixte des deux... mais n'a pas trouvé la fiche ROME  


En route pour le 2e MOOC de l'emploi Organiser sa recherche d'emploi, trouver et sélectionner les offres lors du prochain billet.

Merci de votre attention

24 avr. 2015

Le plafond de verre (Mooc Emploi Projet Professionnel)

Cette sixième séquence de formation en ligne en mode MOOC a pour thème la faisabilité du projet professionnel.

Avant de suivre le cours proposé par le Pôle Emploi et bien évidemment de le commenter, quelques précisions sur ce qu'évoque déjà le terme de faisabilité professionnelle pour ma petite personne. Comme je l'avais précisé lors du démarrage de cette formation avec le premier article Pole Emploi lance 4 Moocs, testons-les : Commençons par le projet professionnel vu par le Pôle Emploi #7H99Emploi, Je me suis déjà réalisé professionnellement et suite à des questions de santé, je me dois de redéfinir un projet professionnel.

En reprenant la faisabilité de mon parcours professionnel précédent ?





"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait "
Mark Twain

J'ai grandi au sein d'un foyer composé d'un ouvrier et d'une femme sans emploi en situation de handicap, j'avais entre 10.3 % et 12.1% de chance de suivre des études universitaires d'après ce document du Sénat

Et suivant les statistiques du CEREQ étude génération 97, j'avais 2.7% de chance d'être cadre et 2.8% d'être indépendant d'après mon statut social d'origine et mes diplômes.

Sachant qu'également, si je me base cette fois sur un article de libération : Pour réussir vaut mieux être enfants de cadres que d'ouvriers, en situation de recrutement, mon profil devait être pénalisé à diplômes, certifications et j'ajouterai par conviction et compétences équivalents. 
Cet éclairage pour préciser également qu'à l'époque, je ne me suis jamais demandé si c'était possible, je le faisais en fonction de mes aspirations, des opportunités et des rencontres professionnelles et non de la réalité objective de l'attitude des recruteurs face à des profils comme le mien.


Apprécier la faisabilité du projet professionnel en mode MOOC pour l'emploi.

Cette séquence se déroule en 7 étapes avec 4 quizz de validation

Comme vous le savez, sauf si vous avez déjà oublié ou que vous découvrez mes articles à l'instant, je ne visionne plus les vidéos, je vais directement sur le script téléchargeable de la vidéo pour éviter d'être parasité par le comportement et les modulations de voix de l'intervenant. Je préfère me concentrer sur le fond et non la forme déplaisante proposée.

Que signifie apprécier la faisabilité ?

Suis-je débile pour que l'on me conseille de ne pas choisir un métier en milieu aquatique si je préfère habiter en plein désert ?
Car dans le texte d'introduction pour apprécier surement au mieux la faisabilité de mon projet professionnel, les exemples d'illustration sont de cet acabit avec en plus un bémol car on recherche à nouveau des personnes maitrisant la sténodactylographie, certes pas en grand nombre mais ce savoir-faire est à nouveau demandé.

Aurais-je été déjà trop énervé par les séquences précédentes pour m'emporter de la sorte ?
Il doit y avoir quelque chose de ça. Je vais tenter de changer de posture.

Quizz N°3

Vais-je réussir ? Le quizz va-t-il me permettre de mieux développer mon estime de moi, d'avoir confiance dans mes capacités, de me permettre d'améliorer mes stratégies métacognitives ? Suspens !!!
Malgré le fait que j'ai 100% de bonnes réponses, je reste en désaccord avec la première question puisque ma vie professionnelle précédente m'a démontré le contraire. Qui irait s'engager dans une voie professionnelle avec 2.7% de chance de réussite ?

Le marché du travail

Cette séquence invite seulement à utiliser un outil du Pôle Emploi. Elle m'amène à changer d'environnement pédagogique, ce qui peut être cause de perte de repères le temps de m'y habituer. 

Juste une précision où l'intervenant ne considère le marché du travail uniquement que sous le regard de l'offre et la demande oubliant tous les déterminismes sociaux comme l'origine sociale, le port de vêtements de marque en entretien, etc...

Or, lors de mon expérience professionnelle, j'ai été amené à diriger une agence d'emploi spécialisée en marketing direct où à l'époque la principale difficulté des candidats à être retenus par l'entreprise tenait principalement de la tenue vestimentaire ou des postures qu'ils mettaient en œuvre dans des situations stressantes. Généralement un simple rappel ou des conseils sur ces sujets là permettaient ensuite à ces candidats qui étaient souvent arrivés en "survet casquette" la première fois d'être embauchés. Je demandais aux recruteurs de l'agence de d'abord valider les savoirs et savoir-faire sachant que le savoir-être pour les motivés étaient rapidement améliorable en un entretien en leur faisant confiance. Effet Hawthorne.

Le fait d'expliquer à ces jeunes, tu as les capacités mais la tenue ça ne le fera pas, faisait que non seulement ils changeaient de tenue vestimentaire mais qu'en plus ils devenaient des sources de candidats très intéressantes. Une source de satisfaction mutuelle dont j'ai encore de très beaux souvenirs.

Bien évidemment, il est important de connaitre les modalités et les délais moyens pour être recruté afin de limiter aux mieux les angoisses dues aux périodes de recherche d'emploi.
Bien évidemment, il est important de savoir où rencontrer les professionnels en direct non pas dans les salons de recrutement qui, mais ça n'engage que moi, ne servent à rien mais dans les salons professionnels où outre le fait de se tenir à jour ou de s'informer sur un secteur d'activité permet surtout de rencontrer des opérationnels qui sauront faire taire les critères parfois abscons des recruteurs ou de leur logiciel de tri de CV.

Si je prends exemple de mon profil, de par ma faible diplomation, je serais presque systématiquement écarté par les services de recrutement des grandes entreprises et même de la plupart des PME par rapport aux postes que j'ai pu viser et occuper dans le passé. Or, d'autres chemins d'accès permettent de contourner la primauté du diplôme ou la faiblesse orthographique, à titre d'exemple.

Quizz N°4

Alors petit débile as tu compris les deux pages que tu viens de lire ?

Conditions de réalisation

Soit, je commence à fatiguer en raison de mon handicap cognitif soit j'ai rien compris ou même les deux et peut-être plus d'ailleurs, ne soyons pas petit joueur.

Cette étape nous invite à consulter la fiche ROME du métier recherché pour déterminer les conditions de réalisation. Or, pour l'instant si j'ai bien suivi, il a été question d'apports génériques sur la faisabilité et non d'étudier son cas personnel. Je dispose d’éléments de réflexion pour mener à bien mon projet enfin je continue à l'espérer mais nous ne sommes pas dans le "faire" mais comment vous devriez le faire, nous sommes dans la phase de conseil et non opérationnelle.
Je n'ai pas encore étudié les métiers en lien avec investigateur 41% . serait-ce une erreur de ma part ? Continuons.

Quizz N°5

Rien à rajouter.

La question de la formation

Je ne sais pas si au Pôle Emploi, ils sont au courant du fonctionnement du compte de formation connu sous le redoutable acronyme #CPF que vient de créer le gouvernement où 400 dossiers de demandes de formation sont traités chaque jour pour près de 6 millions de chômeurs sans compter ceux en activité, un total de 23 millions.
Si je suis le chômeur N° 5 126 321, j'ai le temps de finaliser mon projet professionnel et ma demande de formation, je dispose de 12 816 jours, soit 35 ans avant que mon dossier soit traité.

Bien sur ces chiffres sont tronqués car tous les chômeurs n'auront pas l'autorisation d'aller en formation pour une raison principale : l'acquisition des droits à la formation sans compter le temps requis pour trouver la formation idoine.

Sinon, pour une fois, je n'ai rien à dire sur le livrable pédagogique.

Quizz N°6

Dans le prochain article, il s'agira de définir sa stratégie professionnelle et son plan d'actions.

23 avr. 2015

La prophétie auto-réalisatrice (Mooc Emploi Projet Professionnel)

Le 5e épisode de ma participation au Mooc du Pôle Emploi est dédié aux intérêts professionnels.

Pôle Emploi développe ce thème en 4 étapes :
  1. Deux intervenants RH Carrefour et France Loisirs
  2. Une explication pour distinguer les intérêts professionnels des personnels
  3. Le test d'intérêts professionnels IPPe pour définir un profil RASIEC
  4. Une fiche résultat qui invite à contacter un conseiller Pôle Emploi




Cette séquence débute par le discours soporifique de l'intervenant RH Carrefour est c'est bien là le problème. Même si je reconnais volontiers être critique, il y a des formations où j'ai beau chercher, elles ne donnent pas envie d'apprendre, de s'éduquer, de s'enrichir, d'aller vers l'autre, de s'ouvrir aux mondes des possibles, de l'improbable et de l'imprévu. Elles nous donnent l'impression que nous ne sommes que des bêtes à dominer. Notre singularité d'être humain est purement et simplement niée. 

Si j'écris cela, c'est en raison de mon passé de responsable de formation de grandes entreprises et de concepteur pédagogique où j'ai appris tant par l'expérience que par l'auto-formation qu'une des règles fondamentales d'un bon apprentissage, d'une bonne formation (Et elles sont limitées ces règles fondamentales) comprend obligatoirement 3 composantes :
  1. Le cognitif
  2. Le métacognitif
  3. L'affectif 
Séparer les activités intellectuelles de nos états émotionnels est toujours une erreur majeure et critique d'une formation. Je suis, vous êtes, nous sommes humains donc des êtres d'intelligence et de passion et non pas uniquement une machine algorithmique ou un bouillon de sentiments mais bien l'un et l'autre en même temps et bien plus encore.

Quand l'intervenant RH Carrefour invite notre capacité de réflexion à se mettre en mouvement en délivrant des élèments proposés comme logiques et que ce premier discours est soutenu par l'intervenant Pôle Emploi qui sollicite nos connaissances antérieures à cette formation, nous propose de raisonner, de comprendre, de nous connaître au travers d'une grille de 5 items puis de synthétiser, ils ne font appel qu'à nos capacités cognitives.

En aucun cas, ils nous proposent des éléments pour développer notre capacité à nous organiser, à comprendre notre fonctionnement d'apprenant, à nous fixer des buts, à contrôler notre travail. 
A savoir, si au travers des séquences pédagogiques proposées, nous avons amélioré non notre seule connaissance de ce nouvel objet de savoir mais aussi notre capacité à mieux l'aborder, ce qui  stimule notre motivation à poursuivre.

Si un individu s'inscrit à ce MOOC ou même aux 4 Moocs pour l'emploi, excepté pour les curieux et ils sont rares, les concepteurs de cette solution de formation savent déjà que cet individu participe à cette formation pour obtenir un travail qui lui plaira même s'il sait que ce ne sera pas forcément l'idéal soit qu'il a, ce qu'on appelle, une motivation extrinsèque identifiée.

Si en plus, il se sent bien dans le dispositif de formation, cette motivation extrinsèque sera intégrée, dernière étape avant d'être dans la motivation intrinsèque qui permet le développement de l'intérêt (ironie sur le thème de la séquence), plaisir (excepté écrire ces articles, la formation ne me fournit pour le moment aucun plaisir) et encore moins de satisfaction vu les temps d'attente pour obtenir des réponses.

Quelles sont les activités proposées lors de cette séquence (valable également pour les précédentes et je pense qu'il en sera également de même pour les suivantes) pour développer notre estime de soi, notre confiance dans l'autre, notre sentiment d'appartenance à une communauté, notre sentiment d'autonomie (capacité à décider), notre sentiment d'auto-efficacité, notre valorisation de soi et surtout puisqu'il s'agit d'une formation à distance, quelles sont les activités qui prennent en considération notre solitude, notre anxiété et notre PLAISIR ?

Quand je suis obligé d'interagir, à de nombreuses reprises, pour des raisons de problèmes techniques en postant une question, je ne converse pas avec un pair, mais j'ai le sentiment de parler avec un hot liner, redoutable !!!!

Pour le moment il n'y a pas d'apprentissage pair à pair comme ont dit avec P2P mais une hotline faussement P2P puisqu'il ne s'agit pas de mes pairs mais d'anonymes.
Je suis mis en attente, on me délivre un message que je ne comprends pas toujours et si je dois reposer une question, je suis remis en attente pour une durée indéterminée.
Ainsi, je suis toujours otage dans mon apprentissage censé être ouvert, drôle d'ironie pour des professionnels qui veulent faire de vous (et j'ai horreur de cette abomination) des ACTEURS de votre apprentissage. Je ne cherche pas à être acteur de ma vie au service d'un metteur en scène mais bien AUTEUR de ma vie, elle est si extra-ordinaire jusqu'à présent.

J'avais demandé à quoi correspondait le terme hotspot qui est dans le script de la vidéo sur l'un des espaces de dialogue éparpillé un peu partout, j'ai obtenu une première réponse. J'attends les suivantes depuis 23 heures. De quoi décrocher quand je m'organise pour apprendre, que je libère une heure de mon temps pour le consacrer à définir mon projet professionnel et qu'au final, je suis en attente depuis 23 heures. comme vous pouvez le voir.

J'ai, peut-être, tort mais même sans réponse, j'ai décidé de tout de même poursuivre les séquences suivantes même si je sais que je perdrai encore du temps en devant me replonger dans le contexte que j'avais quitté depuis et même surement déjà oublié.

Si je ne peux réguler en raison de la méthodologie proposée mon temps, je ne peux plus le planifier, le contrôler, cela impact directement mes stratégies métacognitives, la deuxième composante indispensable d'une formation en 2015 et il serait faux de considérer que cela met dans une tension créative.

Et comment pourrais-je gérer l'anxiété créée puisque que la seule solution est d'attendre (ils auraient pu proposer un exercice de relaxation pendant les attentes) ainsi mes stratégies affectives qui permettent le maintien et la stimulation de ma motivation ne peuvent être mises en place.

Enfin, à l'issue de cette séquence, je dois contacter un conseiller Pole Emploi pour avoir un debriefing sur le test IPPe, une autre interruption indéterminée et volontaire dans l'apprentissage. Je ne peux me valoriser, je suis réduit à être dépendant d'un conseiller Pôle Emploi.
De plus, si je décidais de prendre rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi avant de poursuivre les séquences suivantes, ce qui serait logique et recommandable,  je prendrais le risque supplémentaire de ne peux plus être dans les délais de cette formation qui se termine le 18 mai.

L'ironie de cette séquence sur les intérêts professionnels.

Alors que le test IPPe permet de m'identifier selon le modèle RASIEC où il est question de dimension créative, sociale, entrepreneuriale, etc... ce qui signifie que le Pôle Emploi est ouvert à cette diversité, certes limitées, de profils, il ne propose en aucun cas différentes manières d'apprendre. 

Les séquences sont répétitives et unimodales, oubliant que je peux aimer travailler en groupe quand j'aborde les questions sur comment mieux définir ma liste des tâches comme pour d'autres questions tels que les intérêts professionnels, je peux préférer travailler seul.
Et je précise travailler en groupe ce qui n'est pas travailler en postant des questions sur un forum avec des réponses pertinentes au petit bonheur la chance car en groupe je connais au moins les individus du groupe, ce n'est pas de l'aléatoire où je suis obligé de faire une confiance aveugle au système (merci pour mon esprit critique).
Le tout sans oublier les autres participants dont certains ont besoin d'analyser, d'imaginer en amont quand d'autres souhaiteraient agir le plus vite possible, observer leurs résultats et poursuivre.

Le Pôle Emploi dans cette séquence nous assigne à résidence avec le profil RASIEC oubliant que chacun de nous peut-être imaginatif, divergent, analytique, assimilateur, pratique, convergent, dynamique ou adaptatif dans sa façon d'apprendre comme dans sa façon de travailler. Rien n'est immuable sauf le changement.

Dans cette séquence, je me retrouve plonger dans les mêmes failles qu'avec l'outil MBTI Golden en management où même si dans le discours chacun tient à rappeler le caractère dynamique et non statique de ce profilage, dans la pratique, cela se traduit par TU ES COMME CA !!
Et, pour le Pôle Emploi c'est identique puisqu'il invite chacun à chercher uniquement là et là en fonction de ton profil assigné comme si dans les entreprises tous les comptables étaient ennuyeux et les formateurs des êtres passionnants.

A la lecture même de ce texte, certains d'entre vous se diront s'il écrit ainsi c'est en raison de l'état affectif démontrant ainsi l'impact d'oublier la dimension affective dans l'apprentissage.

D'après le test IPPe, je suis Investigateur à 41%

Le prochain billet sera dédié à la faisabilité de mon projet que je ne connais toujours pas et encore moins commencé à définir...

                 Wait and see

22 avr. 2015

Les voleurs de temps et la pratique (Mooc Emploi Projet Professionnel)

Cet épisode 4 du Mooc du Pôle Emploi : Définir son projet professionnel est sous le signe du cauchemar.

Après avoir galéré pour me connecter Pole Emploi lance les Moocs de l'emploi, testons-les
Après avoir trouvé le début de formation d'un ennui plutôt redoutable pour stimuler ma motivation à poursuivre  Le projet professionnel 
Après avoir halluciné sur la mention "sans pré-requis" pour suivre la formation Le projet professionnel, les pré-requis

Me voici à la première activité de réflexion personnelle il n'est jamais trop tard : Décrire une journée type.

Pour ce faire, j'ai du installer open office sur l'ordinateur, remplir ce classeur et Oh miracle comme vous pouvez le constater, au moment de l'enregistrement, le système me pose une question que je ne comprends pas : format actuel ou ODF... super..



Dans le script fourni par le Pôle Emploi, il est précisé que je dois aller sur un forum pour rechercher la bonne formulation de mes tâches de travail d'une journée type.

Dois-je enregistrer ce fichier et le publier sur un forum, dois-je faire un copié-collé de la colonne "Mes tâches de travail' sur un forum ?



Aucune idée, la guidance ne semble pas être une priorité dans cette partie là de l'exercice pourtant premier vrai travail à réaliser.

Ai-je perdu du temps inutilement à installer Open Office juste pour voir un tableau avec 6 pauvres colonnes ?

Pour le moment, j'en suis là, j'ai posté une question dans le forum pour savoir ce que je dois faire et comme il n'y a toujours pas d'alertes pour m'avertir d'une possible bonne réponse, je deviens prisonnier de l'ordinateur et otage du temps de réponse.

Mais le cauchemar n'est pas fini

Outre la colonne mes tâches principales, il m'est demandé de catégoriser ses actions en fonction de 3 critères :

- Mon degré de maîtrise supposée sur une échelle de 1 à 4 sachant que sur la vidéo de démonstration, l'échelle va de 1 à 5 comme vous pouvez le constater


- Mon intérêt pour ces mêmes tâches sur une échelle de 1 à 4
- La fréquence des tâches : soit occasionnelle, soit régulière.

Et à la fin un petit conseil, n'hésitez pas à consulter la fiche ROME de votre métier sans préciser le site où on les trouve....ils sont décidément vraiment formidables au Pôle Emploi

Dès que j'aurais une réponse, la formation pourra reprendre.

Wait and see

21 avr. 2015

Les voleurs de temps et la technique (Mooc Emploi)

Suite aux deux premiers articles sur le MOOC du Pôle Empoi : Définir son projet professionnel, il me semble opportun de faire une précision intermédiaire sur les pré-requis et les pertes de temps pour suivre le Mooc du Pôle Emploi.

Comme je l'ai découvert, outre savoir créer une adresse de messagerie, savoir identifier le bon logiciel pour ouvrir les documents proposés par le site du Pôle Emploi comme ouvrir un fichier .XLS et le cas échéant savoir installer Open Office ou toute suite logicielle pour pouvoir faire le premier exercice, je tiens à attirer votre attention sur les pertes de temps.

Avec la solution développée par le Pôle Emploi pour apprendre seul mais jamais sans les autres pour paraphraser Phillipe Carré, il est mis à disposition des internautes des espaces de dialogue divers suivant la fonction associée. Elle est pas compliquée inutilement cette phrase, hein ?

Si, vous effectuez une recherche sur le web sur les bénéfices du dialogue lors d'actions de formation ou d'apprentissage, vous apprendrez et conviendrez que pouvoir discuter avec d'autres pendant les formations en ligne, à distance et pseudo synchrone est un plus qui stimule l'intérêt, l'envie, l'attention et l'intention pour faire court.

L'équipe conceptrice des Moocs Pôle Emploi a donc décidé d'éparpiller les espaces de dialogues sur la plateforme. Ont-elles une une fonction propre, vu ce que j'ai lu je ne crois pas.

Un espace de dialogue dans le cours. Quand je déroule la page, je trouve Afficher la discussion. Et quand nous cliquons dessus, oh surprise, la discussion s'affiche


Et comme vous l'avez découvert, chacun peut apporter sa réponse. sauf que le système ne génère pas d'alertes, ce qui vous condamne à aller régulièrement dessus pour savoir si vous avez une réponse.  Des pertes de temps à prévoir : Une formation réussie est une formation où l'on peut gérer son temps au mieux et gérer son temps n'est pas gérer les temps de réponse d'inconnus.

Dans le cas présent, j'ai exprimé mon point de vue sur la vidéo et précisé que je n'étais pas en accord avec l'objectif. 
J'ai eu comme réponse, je caricature légèrement : si vous comprenez pas c'est que vous vous êtes trompé de MOOC. Passons... passons...

Mais vous avez d'autres espaces de dialogues... continuons...

Comme vous l'avez-vu, il y a le mot clé : Discussion et si vous cliquez sur l'image, cela reprend le déroulé du cours... mais oh surprise il ne s'agit pas toujours des mêmes questions, mais d'autres, parfois complémentaires...ou pas.


Mais ce n'est pas tout !

Car vous avez encore d'autres canaux officiels pour converser avec le Pôle Emploi sauf Twitter que j'ai éliminé, j'ai posé une question ce matin et à 16h25 je n'ai toujours pas de réponse.

Donc le dernier canal officiel, que je n'ai pas testé est le mail  il n'est pas encore mort ? et pour vous en servir, regardez tous les pré-requis que vous ne connaissiez pas avant d'aller en formation :

contact@mooc-pole-emploi.fr en indiquant:
  • le navigateur utilisé et si possible sa version (Firefox, Chrome, Internet Explorer, Safari, Opera, etc.);
  • le système d'exploitation (Windows XP, Vista, 7, 8, Mac OS 9, Mac OS X, etc.);
  • si vous disposez de Flash;
  • si vous utilisez Adblock (à désactiver éventuellement);
  • si vous vous connectez depuis une entreprise ou tout autre réseau susceptible de limiter la bande passante, voire de limiter l'accès à certains sites (y compris de streaming de vidéo).
Bilan : A multiplier les zones de dialogue sans alerte, on ne sait même plus où on a posté sa question... donc la réponse peut être rédigée, elle ne sera pas forcément lue. Et pour ce qui est des indications à mentionner dans le mail, je ne connais que la moitié des termes.

Vivement le prochain billet : La liste des tâches avec un tableur bonne chance à ceux qui ne maîtrisent pas Excel pour répondre.

Sans pré-requis qu'ils disaient....

Les mots ont un sens (Mooc Emploi Projet Professionnel)





Cette nouvelle séquence pédagogique se déroule en 3 étapes :
  1. Introduction
  2. Présentation
  3. Homework
Introduction

Le mooc Emploi proposé par le Pole Emploi  : Définir son projet professionnel commence par une vidéo de présentation

Elle est généraliste et ennuyeuse où le professionnel regarde plus le texte déroulant que l’œil de la caméra donc NOUS.  Il aurait pu apprendre son texte et sourire de temps en temps, ça mange pas de pain.

L'exercice de la caméra est particulièrement redoutable pour les novices, la caméra agissant tel un zoom sur les défauts.

Les participants des formations où des cas pratiques sont filmés pourraient vous en parler des heures. Peu de vertus pédagogiques reconnues excepté pour les adeptes de la technique du Johnny Fais moi Mal

Personnellement, je ne comprends pas pourquoi il propose de d'abord cibler un métier et non de faire le point sur les savoirs et savoir-faire existants pour ensuite s'en servir de points d'appui. Dans mon cas, le métier que j'ai toujours aimé faire n'est plus faisable. De facto, le prochain métier sera par défaut en fonction de mes savoir-faire encore mobilisables et atteignables.

Ensuite, mes restes d'ex responsable de formation me font bondir quand ce professionnel exprime l'impératif d'avoir des compétences à s'orienter. En effet, une telle phrase révèle la méconnaissance de cette personne sur ce qu'est une compétence.

Petite explication
Tant chacun peut affirmer avec preuve qu'il possède tel savoir, tel savoir-faire ou encore tel savoir-être, tant il est impossible à quiconque d'affirmer qu'il a telle ou telle compétence pour une raison tout simple : la compétence n'existe que si elle a un écho dans le regard de l'autre. 

La compétence est un concept de type Janus  avec une dimension interne l'individu et une dimension externe l'entreprise. Ainsi, certaines personnes dont nul ne conteste les savoir-faire pourront être reconnues comme moins compétentes car moins sympathiques par exemple. C'est débile mais c'est encore comme ça.

Bref, après cette vidéo maison sur la distinction entre compétences et performances et l'instrumentalisation, je vous propose au lieu de vous farcir la vidéo d'introduction du mooc, d'aller plus loin dans le page vous pourrez télécharger et lire le script de la vidéo, cela prend 2 minutes au lieu des 5 minutes ennuyeuses.

Pour information, mon pseudonyme pour ce mooc est Jean Dupont et vous pouvez aussi réagir en direct depuis les forums du Mooc, j'y ai laisse une question pour la personne qui parle dans la vidéo, on me dit qu'il s'agirait de Fabien Beltrame : Responsable du département Orientation professionnelle et formation à Pôle Emploi. On doit pas sourire souvent avec lui o_O

Présentation

Nouvelle vidéo avec une durée de 3 min 27, j'espère qu'elle sera moins ennuyeuse que la première sinon après promis, je vais directement télécharger le texte, je pourrais me concentrer sur le texte et non être parasité par une personne qui n'a pas l habitude de faire des présentations en public.

Ma patience a duré 22 secondes même si j'ai apprécie le p'tit sourire esquissé en début, je file au texte direct en téléchargeant le script de la vidéo.

A la lecture du script, je suis encore plus perdu qu'avant, je m'explique. 

Dans la vidéo précédente, la première, Fabien nous explique qu'il faut d'abord cibler un métier, maintenant il explique que la première chose à faire est d'apprendre à se connaître, ce qui me semble être du bons sens contrairement au discours précédent. Oui mais quelle vidéo dois-je croire ?

Homework

Comme tous les français maîtrisent la langue anglaise, nul ne sera perdu par le terme Homework, ça rime tellement avec les Woks pour la cuisine. Je ne sais pas ce qu'est homework je sais juste qu'il y aura un quizz ou je viens d'avoir 3 points sur trois et où je n'ai pas répondu ce que je pensais toujours mais ce que voulait le pole emploi comme réponse pour montrer que j'ai suivi et non que je partage ses incohérences.

Identifier ses compétences.

Rien que le titre, cette séquence ne m'enthousiasme pas mais bon je n'ai pas le choix.

Après avoir écrit que la compétence est un terme qui recouvre une réalité complexe, le texte se perd en simplisme avec les exemples de la standardiste et de l'infirmier que je ne comprends pas. Les auteurs de ce mooc ne se basent que sur les travaux de Guy Le Boterf ou du moins ce qu'il en reste dans la tête des concepteurs de ce mooc puisque l'aspect social d'une compétence même technique est purement et simplement oublié.
Pour eux la compétence se résume à je sais, je peux, je veux  qui sont les piliers de l'autonomie d 'un individu et non de la compétence.

En ce qui me concerne,

- Le "je sais" est devenu un élément approximatif (suivant ma fatigue, je me souviens plus ou moins bien d'où le recours à des solutions compensatoires ou à des cessations d'exploration d'activité).

- Le "Je peux" je le teste tous les jours lors des séances de rééducation ou que j'ai plus de 20 minutes de marche à faire sans béquille ou quand je dialogue plus de 30 minutes avec quelqu'un mais je doute que ces tests soient significatifs pour un recruteur.

- Le "Je veux" A votre avis quelle motivation au travail, je peux bien avoir ? indépendamment que je rédige quand même ces billets sur le mooc : Définir son projet professionnel



 Activités de travail sur les compétences

Vous aurez noté que nous sommes passés de ses compétences (Partie 3.1 pour expliquer de manière générale les compétences) à la partie 3.2 où Pôle Emploi vous propose des activités de travail sur les compétences et non les vôtres. 

Sinon, comme je vous l'avais précisé, je ne regarde plus les vidéos, trop parasitaires pour mon p'tit cerveau, je vais directement télécharger le script (qui ressemble étrangement aux 7 guides précédents de Pôle Emploi pour la recherche d'emploi.).

Wouah, le texte sur Activités de travail sur les compétences commence par une phrase choc : 

"Vous avez pu voir qu’identifier ses compétences nécessite un certain travail de réflexion."
Non !!!!! Pas encore pour le moment je me contente de lire des scripts du pôle emploi et à répondre à des quizz dont je ne valide pas les présupposés même si j'ai toujours 100% de bonnes réponses.

Pôle emploi me recommande de m'appuyer sur une expérience professionnelle que j'ai apprécié pour détecter mes compétences inconscientes sauf que voilà je ne peux plus exercer le métier d'avant, ce qui m'amène à devoir définir un nouveau projet professionnel car ma question n'est plus ce que je savais faire mais ce que je peux faire. Et en l'espèce avec une fatigabilité importante, des problèmes de mémorisation et de concentration principalement, je suis bien incapable de savoir ce que je pourrais encore faire et de la performance de ces savoirs. 
Je doute qu'une entreprise soit intéressée par un profil qui savait et qui sait maintenant faire à peu près mais par étape de 20 minutes donc même si j'ai conservé certains automatismes et mis en place des solutions compensatoires quand c'était possible, la performance de mon activité est digne d'une huître. Mais bon, je ne vais pas être bégueule et je vais me soumettre à leurs exercices. Je dois donc rédiger une liste de tâches et non de taches, hein !

Ah oui, il faut un logiciel capable de lire les fichiers.xls du pôle emploi, ce que je n'ai pas.....xls pour Excel ou Open Office Tableur pour ceux qui connaissent mais ce n'est qu'un détail supplémentaire sur les pré-requis nécessaires pour suivre ce mooc : Définir son projet professionnel?




L'analyse des postes et de l'environnement professionnel




Merci de votre attention.

Pole Emploi lance 4 Moocs, testons-les : S'inscrire / se connecter ou les tribulations d'un apprenant.

Je me suis demandé si avec ma nouvelle identité professionnelle à savoir la MDPH me reconnait en qualité de personne en situation de handicap puisque mon taux de handicap annoncé est compris entre 50 et 79% mais elle a rejeté ma demande d’être reconnu comme travailleur handicapé. J'avoue ne pas comprendre et après plus d'un an de démarches et d'attente quand le délai réglementaire de la MDPH est censé être de 4 mois, je ne vais plus chercher à comprendre. J'ai abandonné.

Ce refus signifie l'impossibilité d'avoir accès à des solutions spécifiques et ne permet pas à une entreprise de bénéficier d'aides et subventions à mon embauche, je dois me contenter de solutions généralistes. En ce sens, les Moocs proposés par le Pôle Emploi me semblent intéressants à tester.

Avant de commencer cette nouvelle expérience, quelques derniers détails sur mon nouvel état de santé :
-  Des pertes significatives de mes fonctions cognitives Mémorisation, fatigabilité, concentration
-  Des difficultés motrices Jambes et Main droite

C'était la séquence Contexte du testeur avec une présentation suffisante. Maintenant place à l'expérience Mooc du Pôle Emploi.

Le 1er Mooc d'une série de 4 commence par

Le projet professionnel


Cela tombe bien, je savais ce que je pouvais faire avant Mon dernier poste était responsable de formation dans une entreprise du secteur des Telecom maintenant je vais, peut-être, savoir qu'est ce qu'il est possible de faire aujourd'hui. Patientons
Il est précisé sur la fiche du Mooc Emploi Définir/Construire son projet professionnel, qu'aucun pré-requis n'est nécessaire.Cette solution s'adresse donc à tous donc à moi aussi.

Je vais pouvoir m'y inscrire, ce que j'ai d'ailleurs fait lors de la campagne marketing de promotion des Moocs du Pôle Emploi. Sauf qu'entre le moment de l'inscription et celui du démarrage du MOOC Emploi, j'ai oublié mon mot de passe, est-ce que cela me sera fatal ? Vérifions > Oui, c'est fatal.


Je me demande si au Pôle Emploi, il considère le maniement des technologies comme un pré-requis. En effet, si je ne sais pas créer une adresse de messagerie, je ne risque pas de pouvoir m'inscrire à ce MOOC, mais si je ne sais pas créer une adresse de messagerie, aurais-je connaissance de l'existence des Moocs du Pôle Emploi ? 

Comment récupérer son mot de passe sur cette plateforme ? Essayons !

En effet, en plus de savoir créer une adresse de messagerie, il faut savoir parler anglais... un autre pré-requis oublié ou un manque de considération pour l'apprenant j'hésite encore. Depuis une heure, j'attends que le Pole Emploi me renvoie mon mot de passe...j'attends...Après 3 heures d'attente... je décide de me re inscrire...
Mais comme je me suis déjà inscrit, je suis reconnu par le système même si je n'ai toujours pas reçu mon mot de passe pour me connecter. 

Résultat, je suis obligé de créer une 2eme adresse de messagerie et un nouveau nom Jean Dupont...Ce que j'ai fait, j'ai enfin accès aux cours en ligne du Pôle Emploi, je vais pouvoir commencer à construire un projet professionnel...  Continuons




Lors du prochain billet Les mots ont un sens je partagerai avec vous mes réflexions d'apprenant et de ce qui me reste de mes compétences d'ex responsable de formation.

Merci de votre attention