Féminisme et Racisme, Paris, Défilé du 8 mars : Des putains face aux islamistes.

3eme volet de cette série sur les discriminations  avec un focus : féminisme, racisme.

Un 3e billet sous forme d'humeur.

Chaque année, les mouvements féministes organisent une marche, le 8 mars, journée mondiale du féminiwashing.

A Paris, ville socialiste depuis l'élection de Delanoe puis de son adjointe, une ex fonctionnaire connue pour ses nombreuses indélicatesse avec le droit français. Achat de journalistes (La fille Plenel de Mediapart) contre des postes en Mairie et financements à millions d'euros de lieux de culte islamiques et islamistes par électoralisme, Anne Hidalgo, la déshérence socialiste dans toute sa splendeur.

A Paris avait lieu cette manifestation et comme il fallait s'y attendre des musulmans racistes ont agressé des femmes défendant les mouvements athéistes qui ont lieu en Iran et en Arabie Saoudite. Ces musulmans racistes étaient avec des pancartes BDS, qui en France est essentiellement un regroupement d'antisémites, de racistes et d'homophobes.

Dans une manifestation de femmes, agresser des femmes n'a posé aucun problème dans le Paris d'Anne Hidalgo, bien au contraire.
Un combat entre intersectionnelles et intersectionnels où les musulmans racistes ont prôné l'amour et le respect de l'autre par des insultes et des coups. On reconnait bien là leurs interprétations du Coran. Un Islam conquérant et mortifère qui en France est porté par ceux qui se dénomment les racisés, des nouveaux racistes souvent de confession musulmane et prêchant un islam radical où la féministe universaliste n'est qu'une putain.



Fort de leur vivier de voix pour les élections, ces mouvements religieux radicaux ont la pleine attention de la France Insoumise, du Parti Communiste Francais, de EELV et des branches socialistes.

Posts les plus consultés de ce blog

Le salaire en intérim

Les 5 grandes théories de l'apprentissage

Marge brute et intérim