1 avr. 2019

Le Privilège Blanc et le Privilège Musulman




Les mouvements Néocoloniaux ont tous cette accusation en bouche : Le Privilège Blanc.

Cet automatisme langagier, ce néologisme vient d'une américaine Peggy Mc Intosh, une richissime aristocrate dont le pouvoir financier lui a ouvert toutes les portes. Elle est née en 1934, une époque où les Etats-Unis pratiquaient la ségrégation raciale 1875-1967. Les noirs n'étaient plus esclaves depuis 1865 mais la Cour suprême entérine la doctrine separate but equal séparés mais égaux. 
Ainsi, aux Usa, les américains noirs connaissent une différence de traitement dont le fameux placement dans les bus qui fût connu au monde entier par l'épisode de Rosa Parks qui a permis de faire prendre conscience à tous les américains qu'il était inacceptable qu'une américaine ayant payé son titre de transport se retrouve en prison au motif de sa couleur de peau. Les américains noirs étaient l'objet de nombreuses discriminations dans le recrutement, le salaire, etc...
Aux Usa, il y a bien eu un privilège Blanc. C'est indéniable.

Est-ce qu'il a perduré ? Non !
Aujourd'hui, les américains réussissant le mieux sont ceux d'origine asiatique quand nous nous basons sur les moyennes salariales. Et en même temps ils sont les plus discriminés à l'entrée des universités à cause de la discrimination positive puisque les quotas américains font que les étudiants américains d'origine asiatique qui ont pourtant de meilleures notes aux concours d'entrée aux universités que les autres ne sont pas acceptés en raison des quotas. L'université américaine ne recrute pas les meilleurs mais en fonction de critère biologique.
En 2019, le privilège Blanc n'est plus une réalité américaine, ce qui n'empêche pas que les Usa sont un pays où les discriminations sont particulièrement élevées notamment en raison de la discrimination positive où l'intelligence des personnes est secondaire par rapport à des critères biologiques (couleur de peau, orientation sexuelle) ou religieuses. Les Usa sont dans ce que l'on peut nommer la tyrannie des minorités où chacun a des droits spécifiques.


L'exception française et le privilège Blanc. 
En France où l'esclavage a été pratiqué, il y a eu pour les mêmes raisons que citées pour les américains, un privilège Blanc et de même, il a disparu avec la fin de la colonisation.
La France pratique la discrimination positive avec la population MDPH les handicapés qui bénéficient de quotas. Nous pouvons observer dans les agences d'intérim, dans les services de recrutement des entreprises une chasse aux handicapés avec une discrimination en fonction de la nature du handicap. Les entreprises recherchant des handicapés légers afin de répondre aux quotas exigés par la loi. De fait, certains handicaps nécessitant des aménagements de poste ou d'horaire seront défavoris par rapport à d'autres handicaps, et indépendamment qu'il existe des crédits pour ces aménagements. Les entreprises privilégiant les candidats les plus simples à intégrer.
Concernant les autres populations, il n'y a pas de différence de traitement. Les critères biologiques ou religieux ne préemptant pas l'intelligence des individus dans l'accès au logement, à l'emploi, à la santé et aux services publics.

Bien entendu, il y a des exceptions avec des quotas "Banlieues" pour l'entrée dans certaines écoles comme Sciences Po. Les effets pervers sont plus nombreux que les bénéfices pour info. Cela est dû au clientélisme électoral de la gauche française en vigueur en France PS, PCF et maintenant FI et la Place Publique de la torture et de la corruption avec le nouveau Glucksman.



Le Privilège Musulman

Tant l'Europe a reconnu l'esclavage, la colonisation tant les pays arabes qui ont mis en esclavage les africains, les ont stérilisé ou tué, ont colonisé une partie de l'Afrique faisant 17 millions de morts, tout le monde peut constater l'absence de critiques quant à cette Histoire et ce à un point que les maghrébins colonisés par les arabes sont appelés maintenant "Arabes" et pour de nombreuses personnes maghrébines, un marocain, un algérien ou un tunisien se doit d'être musulman. Il suffit de lire sur les réseaux sociaux, l'enfer que vivent les anciens musulmans qui sont régulièrement menacés de mort même en France et qu'ils sont au pire condamnés à la peine de mort dès qu'ils mettent en avant la liberté de conscience.
Nous pouvons constater le deux poids, deux mesures concernant l'Histoire de l'Humanité dans ce qu'elle a su faire de pire.

Aujourd'hui, l'Europe est accusée à tort d' "Islamophobie" car notamment la France reconnait le caractère discriminant du Voile Islamique qui induit une ségrégation Homme / Femme avec une majuscule, soit que l'homme et la femme ont des droits et devoirs différents. N'évoquons même pas la charia où la mutilation et lapidation sont plébiscitées.


Autre point sur le privilège Musulman.
Le racisme est un délit, l'accusation de racisme est donc d'une extrême gravité.  Or, dès que vous critiquez ou blasphémez sur l'Islam, vous pouvez être accusé de racisme sans que l'émetteur de cette grave accusation ne soit condamné pour calomnie et diffamation !






Et pour conclure, deux réactions face à un même problème : l'homophobie.

Une "Privilège Blanc" reçoit une plainte


Une "Privilège Musulman" bénéficie d'un meeting

Aucun commentaire: